Anime Time : First Impressions Printemps 2018 #1

On va commencer à aborder les animes de cette saison que j’ai pu tester.

Devils Line

Devil’s Line est un anime qui nous parle de vampires mais de manière percutante, et qui ne fait pas dans la dentelle. A bien des égards il peut faire penser à Tokyo Ghoul, et être tout aussi terrifiant et intéressant.
Tsukasa Taira est une jeune étudiante, le 1er épisode donne le ton.
On peut vivre au milieu de vampires sans le savoir.
Ce que j’apprécie c’est autant d’être avec une étudiante, et des gens dans la vie active, que le traitement très intéressant et des questionnements autour des vampires.
Anzai est à moitié vampire, à moitié humain et travaille comme policier, il va la secourir, même plusieurs fois, une fois aussi de l’acte abominable d’un humain. Et ces 2 là, quelque chose se passe entre eux, il y a une attirance.
Seulement maîtrisé le côté vampire, la soif de sang, c’est loin d’être facile. On apprend de plus en plus de choses, on découvre de plus en plus de choses. Parfois, c’est plus compliqué qu’il n’y paraît.

Il existe un manga édité en France par Kana dans leur collection Big Kana. J’en avais même parlé, vu que j’ai lu les 2 premiers tomes. tome 1
Il faut juste que je mette un peu la fiche aux normes comme je les fais de nos jours.
Et que je reprenne ma lecture.

L’anime est lui diffusé par ADN

Golden Kamui

Golden Kamui/Kamuy est un anime d’aventures, qui fait penser à la ruée vers l’or et toute la folie qu’elle a entraîné.
L’animation est très agréable, et on est totalement pris dedans.
On va avoir un groupe de gens qui chacun pour leurs raisons vont rechercher un trésor, et pour cela des peaux tatoués, mais ils sont loin d’être les seuls sur le coup.
Attention, il peut y avoir des scènes dures là aussi.
Sugimoto l’immortel est un homme attachant, et on a du mal à comprendre son surnom, à l’imaginer s’être battu, pourtant à partir d’un moment, on va avoir moins de mal.
Ashirpa est la jeune Aïnou intelligente, rusée, qui défend sa liberté et son indépendance, à travers elle on peut découvrir une autre culture : la culture Aïnou.
Le loup blanc d’Hokkaido est également pour moi un personnage à part entière et important, il apporte un plus à la série, évidemment c’est avec Ashirpa qu’il est lié.
Le roi de l’évasion (que le loup tient dans sa bouche) porte bien son surnom et est un sacré filou, mais il va finir par rejoindre notre fine équipe.
Ils vont autant se battre contre des animaux (des vrais) que d’autres personnes, dont certaines sont très dangereuses et font froid dans le dos, du genre Tsurumi.
On a aussi des petites pointes d’humour pour respirer au milieu de cette quête. Par contre, il y a intérêt à ne pas trop se relâcher.

Golden Kamui est un manga édité par ki-Oon que j’aime beaucoup, même si je suis en retard tome 1.
On n’est pas versé dans de la pure action, on a aussi un côté stratégie, réflexion, culture.
Pour ceux néanmoins ayant eu des difficultés avec le manga, peut-être que cela vaudrait le coup de tenter l’anime, qui est diffusé sur crunchyroll.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s