Anime Time : Violet Evergarden

Violet Evergarden est un de mes animes coups de coeur de la saison de l’hiver 2018.
Il a été diffusé sur Netflix, il est disponible aussi bien en vf (français ) que en vostfr (japonais sous titré français)
Il se compose de 13 épisodes d’une vingtaine de minutes, il est terminé
D’après seriebox, il y aurait un épisode spécial, le 14, qui sortirait le 04/07/2018

Opening

Résumé :
Après la guerre, Violet Evergarden doit trouver du travail. Meurtrie et hébétée, elle devient rédactrice de lettres pour dénouer son passé et comprendre qui elle est.
Elle devient une poupée de souvenirs automatiques chargée de retranscrire les sentiments, ce que veut dire le client dans une lettre.

Mon avis/mes impressions :
Violet Evergarden est un anime magnifique, constituée également d’une belle et touchante histoire. Violet le porte de façon majestueuse.
L’opening nous fait entrer dans la danse.
Si au début, on a pas mal d’histoires à part, ce qui ne les empêchent pas d’être justes, touchantes, intéressantes, l’anime prend une dimension plus sombre et très intéressante dans sa deuxième partie.

Quand on rencontre Violet, elle a l’air venue d’ailleurs, un peu comme Mary Poppins. Douce, charmante, volontaire. Elle a une très belle robe, elle a l’air de danser, de virevolter devant nous. Très vite, il s’avère qu’elle ne maîtrise pas très bien les sentiments. Ainsi, on pourrait croire que c’est l’unique fille d’une riche famille, et qu’elle n’a jamais quitté son château. Rien ne laisserait transparaître qui elle était avant.
Elle n’avait l’air de rien physiquement, mais très impressionnante dans ses actions.
Elle a un lien particulier avec la seule personne lui ayant accordé de l’intérêt, de la considération et un nom. En quelque sorte, rendue vivante. Elle s’interroge sur l’amour, sur les derniers mots prononcés quand elle l’a vu la dernière fois.
Violet va tenter de devenir une poupée de souvenirs automatiques, c’est à dire une jeune femme qui écoute bien attentivement le client et retranscrit ce qu’il dit dans une lettre. Elle n’est pas mauvaise pour taper à la machine, seulement au départ elle retranscrit un peu trop littéralement les dires des gens, ne comprenant pas trop les sentiments, les subtilités, cela donne des scènes très sincères et cocasses.
Au départ, elle apprend son métier, à connaître les gens, s’interroge sur les sentiments, fait ses missions, et on a certaines scènes du passé, qui ne manquera pas de la rattraper à un moment donné. D’ailleurs, en la voyant, rien ne laisserait paraître cette autre particularité sur elle, avec laquelle elle a dû apprendre à faire, plus à affronter le regard des autres.

Pour donner quelques exemples :
– Violet va à l’école avant d’exercer son métier
– Elle intervient dans une famille où la mère est gravement malade, et où la petite fille a du mal à accepter sa présence et aimerait profiter de sa mère.
etc.

L’animation, le graphisme et la musique sont magnifiques, avec un côté enchanteur, et une histoire intéressante et loin d’être si facile que cela.

Un anime qu’on peut très bien dévorer en enchaînant les épisodes.
Il est sublime, n’hésitez pas à l’essayer si ce n’est pas déjà fait, et sinon qu’en avez-vous pensé ? ou êtes-vous tenté maintenant ?

Attention quand même si votre âme est sensible, vous serez touché en plein coeur.

Résultat de recherche d'images pour "violet evergarden"

12 commentaires sur « Anime Time : Violet Evergarden »

  1. J’aime énormément cet anime ! Le graphisme est sublime (en même temps Kyoto animation quoi! si tu n’as pas vu Clannad je ne peux que te le conseiller!), je prend mon temps pour le regarder mais il ne me reste plus beaucoup d’épisodes >.<

    Aimé par 1 personne

  2. J’ai adoré cet animé. La pureté de l’amour que Violet éprouve pour le major m’a beaucoup touchée. Par contre, au début, je pensais vraiment que Violet n’était pas humaine, que c’était un robot ou quelque chose du genre. xD

    Aimé par 1 personne

    1. Oui c’est normal quelque part, en fait c’est un peu comme. Ces sentiments sont comme éteints, elle a perdu son humanité, elle ne maîtrise pas les sentiments, l’amour et l’amitié lui sont étranger vu qu’elle n’avait pas de nom, on s’en servait comme un outil. Un peu comme un robot du coup. C’est sa rencontre avec le major Gilbert qui a tout changé.
      Et en plus il y a son bras.
      Et au début elle prend tout littéralement vu qu’elle ne maîtrise pas, ce qui donne des scènes très drôles.

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s