Séries Time : les françaises à l’honneur

Bonjour

Une fois n’est pas coutume, mais aujourd’hui, on se retrouve pour parler de 2 séries françaises que j’ai vu récemment et elles valent le coup d’oeil !

Fiche seriebox en lien sur l’image 😉

Histoire :
Malgré les maladies dont ils souffrent et qu’ils doivent combattre au quotidien, Thomas, Clément, Roxane, Mehdi, Sarah et Côme, qui forment la bande des Bracelets rouges, sont bien décidés à vivre à fond leur vie d’adolescent même si elle se déroule à l’hôpital. Entourés par des parents parfois impuissants, et encadrés par un personnel soignant qui tente de garder la tête froide, ils vont vivre, entre premiers émois amoureux, trahisons, rechutes et guérisons, des épreuves qui vont changer leur vie.

Une mini-série de 6 épisodes sur un thème des plus difficiles : le handicap de jeunes enfants, des adolescents en pleine phase de rébellion, de recherche de soi. Son acceptation, la vie ensuite, la vie à l’hôpital. Ce qu’on peut noter de plus marquant c’est qu’ils restent avant tout eux-mêmes, ce sont des jeunes avec des envies, dont celle de quitter l’hôpital au plus vite, certains sont aussi carrément dans le déni de ce qui leur arrive.
La série sait être réaliste, touchante, percutante, sans verser dans le pathos du début à la fin. Le final est un sacré final !
Les bracelets rouges c’est un peu ce qui les unit, ce qui fait d’eux un groupe de gens qui dans la vie réelle ne se serait probablement jamais parlé !

Dans les maladies on a de tout, certains on ne sait même vraiment ce qu’ils ont une bonne partie du temps, et si c’est vraiment grave.
On a de tous dans les caractères, l’amour et l’amitié pointent aussi leur nez.
Les situations familiales ne sont pas toujours des plus évidentes, il y a des parents présents, d’autres moins. Ils sont pas mal dépassés par les événements qui frappent leur enfant aussi.
Parfois les jeunes écoutent, parfois ils en font à leurs têtes. C’est également important qu’ils puissent se soutenir les uns les autres, ils sont un peu dans le même bateau. Ceux qui ont des situations similaires peuvent se conseiller, comprendre mieux que personne ce qui vit l’autre. C’est un peu eux contre le monde entier. Leur groupe leur permet de tenir le coup, mais on va se l’avouer ce n’est guère facile tous les jours, parfois on a marre, on devient méchant, on rembarre, on perd espoir. Et parfois, ils se disputent aussi, voire se secouent mutuellement.

Histoire :
Médecin urgentiste à Strasbourg, Hector, 40 ans, est amoureux de Jérémie depuis cinq ans.
Résolus à fonder une famille, les deux hommes projettent d’avoir un bébé avec leur amie Anna, homosexuelle en proie à un pressant désir d’enfant, qui s’est installée chez eux après une rupture douloureuse. Mais alors qu’ils viennent d’entamer un protocole d’insémination artificielle en Belgique, Hector recroise à l’hôpital son premier amour, Louise, qui s’est entaillé la cuisse.
Vingt ans après leur séparation, ils retombent dans les bras l’un de l’autre. Aussi épris de la jeune femme que de son compagnon, Hector est incapable de faire un choix et s’engage dans une double relation à haut risque…

Mini série de 3 épisodes diffusés sur Arte. Je l’avais repéré puis on a eu l’occasion d’en discuter avec Allandryll.
C’est moins mon genre de série, mais je me suis dit qu’elle pourrait être intéressante, et effectivement. Oui, quand je vois l’histoire, c’est triste quand même. Analytiquement, c’est intéressant les trio, mais c’est juste tellement triste en tant que personne.

La série se finit sur cette chanson, un morceau, juste extrêmement bien vu !

La série est dans l’air du temps, bien faite, bien traitée, prenante. On a même notre lot de surprises et de rebondissements.
Que ce soit les 3 personnes de l’affiche, ou celles qui transitent autour, ils sont très intéressant, chacun avec ses histoires et ses problèmes.
Le travail de chacun est vraiment en toile de fond, on analyse surtout les relations, les sentiments, le désir, l’envie.
La série est extrêmement bien faite, on est pris dedans. Je ne pense pas qu’on puisse deviner tout ce qu’il va se passer. Même si on se doute que la situation dans laquelle se met Hector est explosive. Pourtant vu comme les choses sont amenées, on se dit que c’est surtout la vie qui est une belle garce de le faire aimer 2 personnes, et même encore plus fou, d’être bi mais juste pour Louise.
On nous parle de la rencontre d’Hector et Louise, et de celle d’Hector et Jeremy, ça c’est bien, mais c’est dommage de ne pas avoir eu quelques scènes de leur passé pour encore mieux rentrer dedans.
Quand Hector commence à tenter de gérer ses 2 vies, cela donne des scènes très comiques.
Les sentiments, les aléas de la vie, tout ce qui se passe est très bien capturé, retransmis à l’écran. Egalement les sentiments qu’ils se portent.
Dire quand qu’il a revu Louise par d’étranges circonstances, il l’a d’abord fuit. L’ironie de la vie, je vous le dis ^^’ ! Terrible !

ps: J’ai adoré le couple de petits vieux (même si on se demande mais d’où il leur raconte sa vie lool) jamais de mensonges et tant d’années ensemble, c’est beau à voir et ça fait plaisir <3.

Un commentaire sur « Séries Time : les françaises à l’honneur »

  1. Je n’ai pas vu les bracelets rouges, par content que tu aie aimée j’ai 2 amours. D’ailleurs bien dommage que ce ne soit pas plus long ou qu’une saison 2 n’a pas été annoncée…snif…et le cast est trop choupinou.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s