Lecture Time : Focus (Black Magick – Princess Candle – Une douce odeur de café)

Vous vous rappelez du dernier point lecture ?

Je pense qu’une mise en avant serait pas mal pour 3 titres, qu’on ne croise pas si souvent que cela. J’ai peur que vous les ayez à peine vu.

Black Magick tome 1 : le réveil

Résumé
Flic ou sorcière, tout est une histoire de vocation. Rowan Black travaille à la criminelle de Portsmouth. En bonne flic, elle a pas mal de choses à cacher. Dont une en particulier : c’est aussi une sorcière. La nuit, elle participe à des rituels secrets – quand ils ne sont pas interrompus par le boulot. Le jour où elle est appelée en urgence pour régler une prise d’otage, Rowan découvre que le criminel connait sa véritable identité. Et qu’il n’est sans doute pas le seul. Alors que la lumière se fait sur son passé, l’avenir de Rowan devient soudain beaucoup plus obscur…Véritable machine à best-sellers et lauréat de plusieurs Eisner Awards, Greg Rucka (Lazarus, Gotham Central) publie avec Black Magick un nouveau récit haletant, entre polar et magie noire, mis en image par la dessinatrice superstar Nicola Scott (Birds of Prey, Secret Six, Earth 2).

Prix papier : 17.50€
Prix numérique : 9.99€
Editeur : Glénat Comics
Auteur : Nicola Scott

Black Magick est loin d’être une histoire de magie comme les autres. Rien ne laisserait présager que Rowan Black, inspectrice de choc de son état est une sorcière, pratique la magie. Elle semble sûre d’elle, indépendante, mais le jour où appelée en urgence lors d’une prise d’otage, alors qu’elle était en train de faire tout autre chose, le criminel l’a demandé expressément, dit qu’il connaît la vérité sur elle et son véritable nom. Rowan commence à être en danger, sur une pente glissante. Ses collègues ignorent tout, et cette partie de sa vie n’est pas censée s’échapper. Au travail, tout devient de plus en plus bizarre, ce preneur d’otage qui a mal fini, cet autre criminel qu’on n’avait pas pu condamner mais qui est retrouvé mort dans des circonstances étranges. Des questions se posent, des choses étranges se passent. Rowan serait-elle en danger ? Qui est-elle vraiment ? Que sait-elle faire ? Qu’a-t-elle vécu dans son passé ? La magie est insufflée tout doucement dans l’histoire, on la découvre telle que Rowan la pratique, ainsi que son amie Alex. Elle l’est également dans les pages. Le graphisme repose sur des nuances de gris mais très expressifs, il nous happe totalement, et quand de la magie arrive on la sent arriver, et c’est comme si les pages prenaient vie en prenant de la couleur. Le récit est sombre, différent, intéressant. On allie enquêtes et magie, nous sommes qu’au commencement, et on se pose de nombreuses questions. On n’a qu’une hâte retrouver Rowan, son chat, son amie Alex et en savoir plus.

Rowan Black est flic, une femme forte, indépendante, mais elle est aussi une sorcière, et cela est un secret bien gardé.
Le graphisme est magnifique :

 

Un comics qui a été un grand coup de coeur, et il y a un chat XD
J’ai hâte que vous puissiez lire mon avis XD

Princess Candle / Rosôku Hime tomes 1 & 2 (serie finie)

Résumé
Dans un monde où la vie n’a que très peu de valeur, il faut se battre pour survivre ! La fille du roi est en danger, car on cherche à la tuer. Elle, qui a toujours été préservée de la dure réalité, se retrouve tout à coup plongée dans ce monde hostile. Elle doit à présent se cacher et apprendre à vivre dans la simplicité. Mais les traîtres ne sont jamais loin. La violence est partout. Un seul faux pas, et c’est la mort assurée. Moi, Flora, sa servante, je ferai tout pour protéger la princesse ! Je me sacrifierai s’il le faut ! Jamais je ne la quitterai…

Prix papier : 12.99€
Prix numérique : 4.99€
Editeur : Black Box
Mangaka : Suzuki Kenya

NB : Difficile à trouver hors de Black Box

Tome 1
Princess Candle n’est pas une histoire de princesse comme les autres. Au début de l’histoire, on ne sait pas vraiment ce qui s’est passé, c’est amené bien plus tard ou par le résumé, à part une phrase de la nonne Yajenka. La princesse se retrouve à devoir prendre ses marques dans un couvent, à devoir faire des choses qu’elle n’a jamais faites, à devoir s’acclimater à une nouvelle vie. Elle n’a pas l’air de si mal le prendre, mais sa servante si, elle veut à tout prix veiller sur la princesse et au respect de son rang social. Flora la servante de la princesse se plie en quatre pour elle, et s’oppose pas mal aux nonnes, surtout à Yajenka avec qui elle est à couteaux tirés. Elle est souple, agile et ferait tout pour la princesse. Comment peut-elle lui être aussi dévouée ? Le graphisme de SUZUKI Kenya est un réel plus, il nous en met plein les yeux, et certaines planches en pleine page sont sublimes, nos yeux aiment s’attarder dessus. En plus, le mangaka nous offre une histoire intéressante, sombre, réaliste, qui sort totalement des sentiers battus. On ne sait jamais véritablement à quoi s’attendre, ce qui va se passer. Si au début, c’est assez calme, et on tente de se faire à cette nouvelle vie. Au milieu du tome, des retournements de situation s’enchaînent. Et l’action arrive. On aura aussi un retour sur le passé pour voir comment la princesse s’est fait éjecter de son château et aurait pu y perdre la tête. On a des scènes de la vie courante qui s’intègrent bien, même si cela peut surprendre outre des scènes de nu, on a aussi des choses auxquelles on ne s’attendrait pas vraiment qui y sont abordées. Quand le danger arrive, on sent totalement le risque que les femmes encours avec certains hommes, heureusement arrêtés à temps. Vous voulez quelque chose d’insolite avec un beau graphisme, n’hésitez pas à tenter cette histoire.

Tome 2
Yajenka a tenté de se faire passer pour la princesse. Flora a été capturée. Où est passé la princesse ? Les nonnes sont-elles en danger aussi ? Flora est dite louve, très agile de son corps, elle tente de tromper son gardien. Mais leur ennemi est fort et intelligent. Il y a également le risque d’être torturé pour avoir les informations. Flora s’est faite des amies au couvent l’air de rien, son amour sans ambiguité pour la princesse a su toucher des coeurs. Elle est rêve de la remettre sur le trône, un doux rêve que la princesse elle-même n’ose plus faire, elle tente de se montrer digne, ne rien laisser transparaître. Plus tard, on apprendra aussi que la princesse détestait Flora au départ. Mais pourquoi donc ? Est-ce toujours le cas aujourd’hui ? Même si Flora et la princesse se retrouvent. Quelle solution peut-il y avoir ? Tout le monde ne veut-il pas juste se servir de la princesse pour accéder au pouvoir d’une manière ou d’une autre ? Pourquoi Flora est appelée la fille louve ? Qu’est-ce qui est vrai dans cette histoire, et qu’est-ce qui est juste une rumeur ? Encore une fois le graphisme de SUZUKI Kenya est une merveille, et l’histoire est pleine de rebondissements et de surprises jusqu’à la dernière page ! Une histoire de princesse pas comme les autres, sombre, réaliste et percutante

Mon histoire avec ce manga est différente, je l’avais repéré chez Black box avec ces beaux dessins, son histoire qui change. Je ne savais pas trop et c’est du grand format, mais quand je les ai vu proposer j’ai foncé dessus.

Il y a un côté très terre à terre avec les nus, certains discussions auxquelles on ne s’attendrait pas. Il y a plein de surprises et de beaux dessins.

 

Une douce odeur de café (OneShot)

Résumé :
Laissez-vous bercer par des récits pleins d’arôme, contés par Naoto Yamakawa, le plus poète des mangakas.Leur amertume vous rappellera la vie, leur douceur apaisera vos maux. Entre lyrisme et mélancolie, des histoires à la fois  fugaces  et émouvantes se déroulent là, juste au coin de la rue… Leur point commun  : le café, et les voici réunies en un recueil réconfortant comme une tasse de moka  bien chaud.

Prix papier : 18€
Prix numérique : 9.99€
Editeur : Black Box
Mangaka : Naoto Yamakawa

Le dernier est un tranche de vie, un grand format à la base, mais avec de drôles de dessins.
Etes-vous obsédé par le café ? Je sais que beaucoup de gens en ont besoin pour tenir le coup, retrouver des forces. Certains de mes collègues c’est le cas.
Il a autant l’amertume et la douceur du café que celle de la vie, et on ne sait jamais ce qui va vraiment arriver, un brin poétique aussi. J’avais un peu peur à cause du graphisme particulier sur le coup. Un bon petit tranche de vie.

Ce n’est a priori pas le dessin fort particulier qui donnera envie de lire une douce odeur de café, même si on finit par s’y habituer. Mais bien la poésie, des morceaux de vie de tous ces gens qui se déroulent autour de nous. Un livre qui donne le sourire, et nous fait totalement aussi bien ressentir la douce amertume du café que celle de la vie. D’ailleurs, on ne sait jamais vraiment à quoi s’attendre dans ces petites histoires, ce qu’il va arriver, si des relations vont se créer et perdurer, ou si c’est juste un instant fugace de vie. Tous ces gens qu’on croise touchent. Vous prendre bien une tasse de café ? Le café peut être lié à des souvenirs d’enfance quand des adultes autour de nous en prenaient. Le café peut se prendre et se faire de manières différentes. Mais surtout autour d’une simple tasse de café, chez soi ou dans un café, des gens se retrouvent, discutent, des relations se font ou se défont, des bouts d’histoires se déroulent. Les histoires sont pleines de surprises, peuvent surgir n’importe où, elles ont également un zeste de poésie. Un livre pour les gens qui aiment des choses différentes, qui osent, une bonne petite tranche de vie.

 

 

Merci à Izneo pour ces lectures et découvertes.

Publicités

7 commentaires sur « Lecture Time : Focus (Black Magick – Princess Candle – Une douce odeur de café) »

      1. Oui, c’est vraiment sympa et super beau. On reconnait la narration de Greg Rucka. Mais bon, c’est pas mon délire, même si ça ne m’empêche pas de reconnaitre la qualité du titre ^^

        Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s