Série Time : Dirty Dancing (2017)

Dirty Dancing

Résumé :
Eté 1963. La famille Houseman se rend en vacances à la pension Kellerman avant que la plus jeune de leurs deux filles, surnommée Bébé, ne rentre à l’université. Après avoir fait la connaissance de Max Kellerman, le propriétaire de la pension, et de son petit-fils, Bébé rencontre deux instructeurs de danse, Penny Jonhson et Johnny Castle, lors d’une soirée exclusivement réservée aux employés de la pension. Elle tombe sous le charme de Johnny, qui entretient une relation avec Vivian Pressman, une riche femme divorcée et habituée de l’établissement…

Remake, 30 ans après sa sortie, du célèbre Dirty Dancing avec Patrick Swayze et Jennifer Grey.

Mon avis/mes impressions :
Dirty Dancing au delà de tout permet de questionner la société, le regard des gens, les choix de vie. Le fait que ce soit quelqu’un comme Frances joue pour beaucoup dans l’intérêt de l’histoire. Elle est intelligente, cultivée, de bonne famille, gentille, et elle s’ouvre à quelque chose de totalement différent avec la danse. Les numéros de danse peuvent être endiablés, tout comme on a de savoureuses réparties entre les protagonistes.

On a eu un film culte que j’ai revu avant d’aller voir la comédie musicale.
Et maintenant, on se retrouve pour la série d’ABC en 2017 disponible en VOD et diffusé sur TF1

Cette histoire, c’est quand même quelque chose et intéressant dès qu’on prend un peu de recul et qu’on se questionne. J’ai apprécié les 3 supports.
Je me suis même surprise à aimer beaucoup plus que je ne le pensais. Bon, le film, j’avais dû le voir une première fois, il y a fort longtemps.
Pas de fiche SB, je ne l’ai pas trouvé, je n’ai même pas pu la mettre du coup o_O.

Mini-série de 3 épisodes de 40 minutes, ou peut être vu comme un film de 2h15. Les épisodes s’alignent tranquillement. Toutes les grandes étapes sont respectés, on retrouve tous les événements forts qu’on connaît, on ne s’arrête même pas à la fameuse scène mais on les retrouve quelques années après, malheureusement on ne voit qu’une partie et on ignore son métier.

Abigael Breslin incarne Frances Houseman dite bébé, elle porte magnifiquement la série, et lui apporte un réel plus. Elle est bien portante, intelligente, pas belle au sens commun, top model, un peu rondelette, mais bien dans sa peau, cultivée, et ça la rend très belle. Alors que sa vie est tracée en quelque sorte, elle va s’ouvrir à autre chose et aussi se questionner sur d’autres choses.
Elle a de la répartie, elle ne se laisse pas faire. Elle a vraiment reçu une bonne éducation. Elle réfléchit par elle-même, elle tente de vraiment comprendre les choses. Elle essaye, elle bosse dur, se plante, recommence, réussit. Elle apportera beaucoup à Johnny aussi, et elle croit terriblement en lui et en ses talents.

Frances découvre par hasard et en voulant aider, un lieu interdit aux vacanciers, réservés aux employés exclusivement. Ils s’éclatent, dansent de façon qui peut mettre mal à l’aise, très suggestive.
On voit la différence entre les employés entre eux et ce qu’ils proposent aux clients.
Ses yeux brillent en voyant ce qu’ils sont capables de faire. Elle tombe sous le charme du couple de danseur Johnny et la belle Penny.
En voulant les aider, elle va finalement avoir des problèmes, mais également apprendre la danse en secret.

Par ailleurs, on voit la tendance à juger, le fait de pouvoir totalement se tromper sur quelqu’un, de saisir des opportunités, de réfléchir sur l’équilibre vie privée/vie professionnelle, cette tendance à vouloir caser des gens ensemble …
Dans la famille Houseman, il y a la soeur qui rêve surtout de se marier, heureusement elle échappe de peu à une atrocité. Il y a le père, médecin, cardiologue, qui joue au golf, intelligent, mais qui a l’air d’avoir bien du mal à réussir à partir en vacances. Et il y a la mère, femme au foyer, qui se sent délaissé par son mari et s’interroge maintenant que les filles vont partir à l’université.

Il y a Johnny, qui se la joue bad boy, provoque Frances, la voit au départ comme la fille pourrie gâtée qui a tout et ne connaît rien à la vie, mais pas si méchant que cela. Et Penny, sa partenaire de danse, qui se prend d’affection pour Frances et gère une situation difficile. Et tous les 2 peuvent être limite de se faire virer.

Il y a ce centre de vacances, où les gens se détendent, où certain(e)(s) croient pouvoir tout se payer avec de l’argent. Mais c’est aussi l’occasion d’oublier les soucis du quotidien.

Et il y a la musique et les numéros de danse.
Et vous, entrerez-vous dans la danse ?

Ex. d’une jolie scène : Johnny qui apprend à Frances à garder son équilibre, à danser en situation tendue, dans la nature. Elle qui doute mais le fait…
Ou quand elle apprend une figure difficile où il faut avoir confiance en son partenaire.
Et plein d’autres choses 😉

Trailer
Extrait chez les employés
Extrait Time of my life  -> ne pas regarder si vous ne connaissez pas au moins l’original XD

Résultat de recherche d'images pour "dirty dancing 2017"

 

Publicités

4 commentaires sur « Série Time : Dirty Dancing (2017) »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s