Cinéma Time : The Greatest Showman

Bonjour,

On se retrouve aujourd’hui pour quelques films qui assurent le show, chacun à sa manière.  Je vais commencer par

The Greatest Showman

Histoire :
L’histoire de P.T Barnum, un visionnaire parti de rien pour créer un spectacle devenu un phénomène planétaire. (Source : Allociné)

Déjà, il faut savoir que je suis passionnée de comédies musicales, elles marchent merveilleusement bien sur moi, j’adore cette alliance de danses, de chants …

The Greatest Showman assure totalement le show. Dès l’entrée en scène, on est plongé dans la féérie qui s’en dégage. P.T Barnum n’est pas bien né, il n’a pas eu de chance à la loterie de la vie, on la lui a fait ressentir toute sa vie, comme si sa vie valait moins que d’autres. Mais il ne l’a jamais accepté, il n’a cessé de se battre pour avoir ce qu’il voulait et être reconnu, quitte à prendre des risques inconsidérés. Il a offert une seconde vie aux gens de sa troupe, trop différents pour ce monde égoïste, bien pensant. Sur scène, ils peuvent y déployés leurs ailes et être eux-mêmes ! « This is me ». 
Le film est entraînant, spectaculaire. On pointe du doigt un certain nombre de choses, sans jamais avoir le temps de totalement rentré dedans.
Son histoire d’amour est aussi belle et spectaculaire que toute sa vie. Mais il ne peut s’empêcher de se perdre dans le tumulte de ce qu’il crée, il fera également des erreurs, mais jusqu’où ?

Hugh Jackman incarne P.T. Barnum, visionnaire, défiant son temps, défiant la société. Il rêve, et il rêve en grand ! Une vie étriquée dans un bureau ne lui dit pas grand chose. Il ne doute pas de lui-même, de sa valeur, il sait parler, il a un côté baratineur. Des gens vont l’aider, lui donner des idées, éclaircir sa vision. Il ne se laisse pas démonter. Quand il monte sur scène, il a l’air très heureux. Il ose également prendre des risques inconsidérés, qui pourrait le ruiner. Vous savez ce qu’on dit : « Qui ne risque rien n’a rien ».
Le film est aussi une ode à la différence et à l’acceptation de celle-ci. Il ira chercher ces gens différents, qui peuvent l’aider à montrer quelque chose de spectaculaire. Et ils se feront également traité de monstres, hués.
Il ira chercher ce jeune bourgeois Phillip qui s’empêtre dans sa petite vie de fils de « riche » et lui proposera quelque chose d’autre. Phillip y rencontre même l’amour, mais osera-t-il le clamer haut et fort et également défier sa famille sur ce point là ?

Depuis, que je suis sortie de ce film, j’ai tendance à me passer la BO en boucle <3.
La musique est assez entêtante, se répète. P.T Barnum nous donne envie de croire en nos rêves les plus fous, d’être nous-mêmes jusqu’au fond des tripes mais cela reste quand même de manière générale confrontée à la réalité guère évident.

Un superbe spectacle et de beaux numéros, qui nous offre une très belle évasion de la vie de tous les jours.

4 commentaires sur « Cinéma Time : The Greatest Showman »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s