Lecture Time : L’ange de Marchmont Hall

Couverture L'ange de Marchmont hall

Titre original : The Angel Tree
Auteure : Lucinda Riley
Editions : Charleston
Prix papier : 22.50€
Prix numérique : 16.99€ -> 5.99€ (depuis le 13/11/2018)
Prix papier poche (sorti le 13/11/2018) : 9.50€ (ce qui a également entraîné une baisse du prix en numérique)

Résumé :
Trente ans ont passé depuis que Greta a quitté Marchmont Hall, une magnifique demeure nichée dans les collines du Monmouthshire. Lorsqu’elle y retourne pour Noël, sur l’invitation de son vieil ami David Marchmont, elle n’a aucun souvenir de la maison – le résultat de l’accident tragique qui a effacé de sa mémoire plus de vingt ans de sa vie.
Mais durant une promenade dans le parc enneigé, elle trébuche sur une tombe. L’inscription érodée lui indique qu’un petit garçon est enterré là. Cette découverte bouleversante allume une lumière dans les souvenirs de Greta, et va entraîner des réminiscences.
Avec l’aide de David, elle commence à reconstruire non seulement sa propre histoire, mais aussi celle de sa fille, Cheska…

Mon avis/mes impressions :

J’ai choisi ce livre pour commencer mon Cold Winter Challenge.
Cela fait longtemps que Jiji/Les instants volés à la vie vante les mérites de cette auteure, dont je n’avais encore pu lire aucun livre.
La couverture est magnifique, pleine de neige.
Ce livre a eu beaucoup de succès et en même temps des gens ont eu plus de peine avec. Comme beaucoup de fois, et selon l’angle pris ça peut aisément se comprendre.
En prenant de la distance, du recul, je me rends compte que la plume est superbe, qu’au niveau de l’histoire j’ai détesté par moment, parce que j’avais de la peine pour les personnages, parce que j’avais envie que ça aille mieux pour eux, parce qu’ils rappellent à quel point la vie est une garce, et aussi aimé plein de choses.

Une belle et tragique histoire, épopée familiale et parfait pour la période. Un des personnages a perdu la mémoire suite à un tragique accident petit à petit tout nous est conté.

La propriété de Marchmont Hall m’a fait rêvé, cette belle propriété, à l’abri de tout, des regards, une propriété familiale, au calme, de beaux paysages, la sérénité, les oiseaux qui gazouillent et la vue dès qu’on ouvre les volets. Par contre, dès qu’on prend un peu de recul, on se rend aussi compte qu’il faut pouvoir la gérer et la financer.
Il m’est pratiquement impossible de détester totalement un membre de cette famille, beaucoup avaient leurs raisons. Le seul que j’ai vraiment détesté et où ma première réaction a été super bien fait (à un moment donné de l’histoire) est quelqu’un d’extérieur à la famille. On suit cette famille sur 3 générations, et c’est très intéressant, également la manière dont s’est amené.

Il y a énormément de non-dits, et d’orgueil, qui ont fait perdre du temps et aussi conduit à des actes dramatiques, qui sert le coeur.

Quand on commence le livre, on est à la période de Noël sous la neige. C’es juste parfait de l’avoir lu en décembre comme je l’ai fait, il m’a accompagné, et fait passer par toutes sortes d’émotions. Des moments très intenses.
Greta a déjà un certain âge quand on la rencontre, et on voit David attentionné auprès d’elle, ils ont enfin réussi à la faire venir. On voit une famille. Et on apprend très vite que cela fait bien longtemps que Greta n’est plus revenue à Marchmont Hall, elle a eu un tragique accident qui lui a fait perdre la mémoire, elle a dû réapprendre à vivre. Son cerveau n’est pas endommagé selon les médecins, mais peut-être que la vérité est si terrible qu’elle n’a pas voulu s’en rappeler. Que lui est-il donc arrivé ? Retrouvera-t-elle la mémoire ? Au coeur de là où son histoire a commencé avec cette famille des choses pourraient bien se déclencher.

On découvre donc Greta, jeune femme, tentant de faire sa route, son chemin. Au début, elle était naïve, elle n’a pas fait vraiment une mauvaise rencontre mais à cause de non-dits, de honte, elle s’est fait avoir assez classiquement. Greta est très attachante. Elle a fait de son mieux, elle s’est battue comme elle a pu, et elle a donné tout l’amour possible à sa progéniture. Elle a beaucoup évolué.
Elle a connu David avec son premier travail. Ce jeune homme est un ami, un confident, quelqu’un de merveilleux, et il aurait voulu être plus pour elle. En tout cas, à travers les époques et les âges jamais il ne la laissera tomber.
Mais pourquoi cet homme choisit-il cette voie ? Réussira-t-il ? Pourquoi n’est-il pas plus attacher à la propriété de Marchmont Hall ?
Greta qui n’est plus seule choisit la sécurité, mais une vieille tension familiale viendra tout gâcher.

Greta a fait plein de choses dans sa vie, c’était quand même impressionnant de la voir se battre pour tenter de trouver ce dont elle avait besoin pour elle et d’autres. Elle a fait de mauvaises rencontres aussi. Elle a fait au mieux. Elle a traversé toutes sortes de choses et changeait au fil du temps et des expériences.

Cheska est une fillette adorable, elle a une chance en or. Une vie différente l’attend, elle peut même sauver sa famille. Bien que ce soit un monde très particulier. Est-ce vraiment une chance ? Mais ça rapporte tellement bien. Mais adolescente, elle va changer, ça fait mal, mais entre une mauvaise rencontre et un passé refoulée mais qui l’oppresse, qui lui revient brutalement, ces voix dans sa tête, elle tient une illusion, et est au bord de l’explosion, du gouffre plusieurs fois. Sa perception de la réalité peut être faussée aussi, et comme beaucoup de gens dans son domaine c’est comme si ça lui était monté à la tête. Certaines de ses actions vont devenir détestables, bien que ce soit compliqué d’entièrement la détester.

LJ adore la propriété de Marchmont-Hall, c’est une femme forte et courageuse, qui a beaucoup de mal à accepter de l’aide. Elle va avoir une seconde jeunesse et énormément s’attacher à quelqu’un suite à un événement. Elle sera également d’un grand soutien pour son fils, elle croit en lui. C’est bien d’avoir au moins une personne pour croire en nous.

Ava est une personne que j’ai adoré, fille forte, sympathique, qui aime les animaux. Elle a bien grandi, dans un environnement chaleureux, elle sait se débrouiller, ce qu’elle veut, elle est adorable. C’est assez géniale aussi de la voir aller à l’université, comment elle rencontre celui qui fera battre son coeur.

Je vous laisse découvrir qui elles sont, de quelle génération et les liens familiaux les unissant.

Et vous ? Viendrez-vous braver la neige et le froid pour aller à la rencontre de cette famille, de ces femmes, de leurs histoires à travers les générations. De beaux et de sombres moments vous attendent. Préparez-vous à vivre plein d’émotions sous la belle plume de Lucinda Riley. Comment tout cela va-t-il finir ? Qu’est-il arrivé à Greta ? Et tant d’autres choses à découvrir.

4 commentaires sur « Lecture Time : L’ange de Marchmont Hall »

  1. Effectivement comme tu me l’avais dit, ça devrait bien me plaire. Ça me rappelle certains titre de Catherine Hermany Vieille (?) que j’ai lu ado où on suivait des familles sur plusieurs générations et ça me plaisait beaucoup. Je me le prendrai quand il sortira en poche ^^

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s