Cinéma Time : Wonder

Histoire :
L’histoire de August Pullman, un petit garçon né avec une malformation du visage qui l’a empêché jusqu’à présent d’aller normalement à l’école. Aujourd’hui, il rentre en CM2 à l’école de son quartier. C’est le début d’une aventure humaine hors du commun. Chacun, dans sa famille, parmi ses nouveaux camarades de classe, et dans la ville tout entière, va être confronté à ses propres limites, à sa générosité de coeur ou à son étroitesse d’esprit. L’aventure d’Auggie finira par unir les gens autour de lui. (Source : Allociné)

Adapté du livre Wonder de R.J. Palacio

Wonder est avant tout un livre que je n’ai pas encore eu l’occasion de rencontrer, de lire. Un jour, j’espère.

Mon avis/mes impressions :
Wonder est une petite merveille d’intelligence, de sensibilité et de bienveillance. Il est traité intelligemment, de manière intéressante tout en montrant qu’August n’est pas le seule concerné, le seul impacté. August est à la fois différent, et à la fois comme tout le monde. D’une certaine manière, nous sommes chacun unique. On mériterait chacun son moment de gloire, une standing ovation comme ils disent. Encore une fois, on montre le problème de la société et de l’éducation, l’intolérance et la peur de ce qui est différent, de ce qu’on ne comprend pas. Les choses ont été montrées dans leur ensemble, avec les différents points de vue qui nous permettent de reconstituer toute l’histoire, et d’avoir la vue d’ensemble qui nous manquerait et nous tromperait sinon. Le film raisonne aussi en nous, nous touche, nous sensibilise, nous fait réfléchir, nous émerveille, nous énerve, a de l’humour.

August Pullman est un petit garçon qui a une malformation au visage. Il est aussi un miraculé, car il a survécu malgré tout. Il s’en amusera lui-même quand on lui demandera pourquoi il n’a pas tenté la chirurgie esthétique.
Le petit garçon provoque des réactions sur son passage, car cela fait un choc de voir cela sur le coup. Les adultes le cachent, alors que les enfants sont plus directs, voire cruels.
Et August en a parfaitement conscience, il est intelligent, il a le sens de l’humour, il n’est pas timide, il est prêt à faire comme les autres, à aller vers les autres, à s’intégrer, il comprend très vite les règles de la société et les intègre.
Mais depuis qu’il a reçu son casque d’astronaute, il a bien du mal à le quitter. C’est son refuge. D’ailleurs sa fête préférée c’est Halloween, où il peut se sentir comme les autres.

Auggie adore les sciences et Star Wars, son univers a de quoi raisonner en nous. On utilise vraiment des choses de la génération, qui donc contribue à nous toucher, nous sentir nous aussi proche de lui. Il a une imagination débordante ce qui ajoute une très belle touche et une originalité au film, et utilise les sages enseignements de ses parents.
D’ailleurs, parlons de sa famille, douce et aimante, inculquant une bonne éducation. Une maison où il fait bon vivre <3. Il y a la maman, le papa, la grande soeur et le chien, et tout le monde dans sa famille adore Auggie et est aux petits soins pour lui. Cela ne veut pas dire, comme dans toute famille, surtout si on se préoccupe de l’autre, qu’il n’y a jamais de disputes et de tensions.
Isabel, la mère, lui a fait cours à la maison jusqu’à présent, elle a fait un travail formidable. Comme beaucoup de famille confrontée à la maladie qui demande du temps, elle a mis ses études, sa carrière entre parenthèse.
Le père Nate, lui part travailler chaque matin, on ne sait pas exactement où.
La soeur Olivia dite Via, est au lycée, elle prend beaucoup sur elle, mais ce n’est pas toujours évident, car comme beaucoup de fois quand un des enfants a besoin de plus d’attentions, on a un peu tendance à oublier l’autre, mais si ils sont là, ils l’aiment. C’est compliqué. Elle comprend, mais a aussi besoin de certaines choses, et peut exploser. Surtout qu’il lui arrive quelque chose cette année qu’elle a du mal à gérer et comprendre, mais elle s’ouvre également de nouvelles possibilités. Elle est adorable, et très gentille avec son petit frère. Elle est toujours là pour l’aider, l’encourager, l’écouter.

Imaginez en ayant conscience du monde cruel qui nous entoure, combien les parents ont été inquiet de l’envoyer à l’école, surtout pour la première fois de sa vie, alors qu’il a déjà 10 ans.
L’apparence, la peur, ce qu’ils ont pu entendre de leurs parents … influencent le comportement en bien ou en mal des enfants. Il y a aussi ceux qui aimerait tenté de l’approcher, mais ont peur d’être mal vu, exclus à leur tour. Certains jouent un jeu aussi.
Certains pensent que s’ils le touchent ils auront la peste, une rumeur qui circule.
Auggie fait de son mieux, il est sociable, mais des phrases, ou des comportements particulièrement cruel lui font mal et le touche en plein coeur.

Le personnel enseignant a été bien. Mention spécial au proviseur qui fait de son mieux pour accueillir Auggie et qui lors d’un entretien plus tard ne déçoit pas (c’est juste tellement rare).
Le professeur Mr Browne, avec son rêve d’enseigner, est également super et à l’écoute, tout en ne forçant pas trop. Il fait réfléchir les enfants sur des phrases.
Malheureusement, il y a eu harcèlement sur Auggie, et des attaques d’une grande cruauté.

Mais il y a aussi eu de très beaux moments d’amitié, voire des gens qui ont pris conscience de certaines choses et sont venus à lui. Ça leur a également demandé un certain courage ! Des moments qui mettent du baume au coeur, et c’est également important pour sa construction en tant que personne à Auggie, de fréquenter, d’échanger, de partager avec des gens qui vivent la même chose que lui, d’autres enfants de son âge.

C’était très sympa de revoir Julia Roberts et Owen Wilson qui jouaient des parents et un couple formidable, ça fait vraiment plaisir de voir un couple unit comme eux (Isabel et Nate).

Il y a une phrase assez marquante qui dit qu’Auggie est le soleil, et que les autres, le reste de sa famille gravite autour de lui.

Courez vite voir ce film, qui finalement va bien avec la magie de Noël aussi, et est une très belle aventure humaine !

Un commentaire sur « Cinéma Time : Wonder »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s