Cinéma Time : Ce qui nous lie & Avant d’aller dormir

Dire que je n’ai toujours pas eu le temps … donc faisons au moins ces 2 là, peut être les autres en quelques lignes, ou pas, j’y réfléchis. Un avis ?

Voilà déjà 2 films qui valent le coup d’être vu

Résumé :
Jean a quitté sa famille et sa Bourgogne natale il y a dix ans pour faire le tour du monde. En apprenant la mort imminente de son père, il revient dans la terre de son enfance. Il retrouve sa sœur, Juliette, et son frère, Jérémie. Leur père meurt juste avant le début des vendanges. En l’espace d’un an, au rythme des saisons qui s’enchaînent, ces 3 jeunes adultes vont retrouver ou réinventer leur fraternité, s’épanouissant et mûrissant en même temps que le vin qu’ils fabriquent

Fiche SB

Mon avis/mes impressions :

C’est assez impressionnant pour le noter mais nous voilà avec un bon film français, les choses sont bien abordées et avec intelligence, ça peut rappeler des problèmes que tout le monde peut avoir à affronter, déjà tout le monde vit, fait des choix de vie. Sous fond de vignoble, de saisons qui défilent telle la vie, et de flashback de l’enfance, un film intelligent, intéressant, qui nous touche en plein coeur.

La musique qui risque de vous trotter dans la tête

Nous avons 3 frères et soeurs, chacun a fait des choix de vie. Un est même parti à l’aventure, fuite, envie d’ailleurs, un peu tout ça finalement.
Ils ont grandi, mais des choses de leur passé leur reste en travers.
Ils ne sont pas non plus les plus à plaindre, pourtant la succession avant d’avoir l’argent reste houleuse, fait ressortir des choses de l’enfance, on se dit des vérités, on se confronte, on fait le ménage dans sa vie, on décide d’où on veut aller maintenant et on avance !
Dans le film, nous avons le droit à un très joli défilé des saisons, nous avons également des histoires autour du vin, c’est particulier, et on rentre un peu dans comment ça se passe. Vendange, goûter le vin, etc. On les revoit aussi enfant, ça donne plus de puissance au film, ça permet de mieux rentrer dans cette famille.
Les choses sont abordées avec une grande justesse, et plein de choses peuvent parler à plein de monde. Une grande force de ce film.

 

Résumé :
Christine Lucas est amnésique depuis quatorze ans, depuis qu’un grave accident l’a laissée sans mémoire.
Tous les matins, elle se réveille en ayant oublié tout ce qui lui est arrivé la veille, sans identité, et se croyant encore une jeune femme de 20 ans.
Jour après jour, aidée de son mari, elle doit tout réapprendre, tout en sachant qu’elle ne se souviendra plus de rien le lendemain. Son mari la soutient du mieux qu’il peut, ne ménageant pas ses efforts pour l’aider à supporter cette situation.
Un matin, le téléphone sonne : il s’agit de son médecin, le docteur Nash, qu’elle voit en cachette de Ben, et qui l’aide à reconstituer le fil de sa vie et de ses souvenirs grâce à un journal vidéo.
Bientôt, Christine découvre que tout, dans son existence, n’est que mensonges et interrogations. Qui est-elle ? Que lui est-il réellement arrivé, quatorze ans plus tôt ?

Adapté du livre Avant d’aller dormir de S.J. Watson

Fiche SB

Mon avis/mes impressions :

Ce film est assez inédit tout en alliant des thèmes connus : l’amnésie & le jour qui recommence. Rien que pour son idée originale et intéressante, il mérite qu’on s’y arrête.

Nicole Kidman incarne donc cette jeune femme : Christine, qui chaque matin se réveille aux côtés d’un inconnu, qui lui dit être son mari. Vous imaginez ?
Autant pour elle qui ne se souvient de rien, qui naît comme « vierge » chaque jour que pour les proches qui sont oubliés, doivent se répéter, combien la situation est difficile.
Par un concours de circonstance, elle finit par suivre une thérapie. Son psy l’appelle chaque matin pour lui expliquer. Elle a fait également dans le film un journal en vidéo, elle se filme, se raconte ses sentiments, ses journées. Comme ça, elle a au moins une base.
Mais quelle vie avoir dans de telles circonstances ? Et si elle se rappelle ?
Comme dans tout bon thriller, le doute s’installe. On doute de plein de monde, y compris d’elle-même.
On finit par apprendre des choses, il y a des révélations. Et en même temps souvent, ça peut se tenir des 2 côtés. Dans cette situation, et à force, c’est dur de répéter la même chose chaque jour, surtout si ça fait mal. Comment faire la part du vrai du faux ? du réelle ou de l’imaginaire ? A qui faire confiance ?

Imaginez l’angoisse avant d’aller dormir, la journée que vous venez de vivre va disparaître, s’effacer de la mémoire comme les précédentes.

L’année prochaine, il va falloir que je lise le livre ! J’aurais juste lu qu’apparemment, dans le livre ce serait un journal papier.

Un commentaire sur « Cinéma Time : Ce qui nous lie & Avant d’aller dormir »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s