Album Time : La Grande Ourse

 

La Grande Ourse par Bordier

D’Elsa Bordier
et Sanoe

Editeur : Soleil

Papier : 17.95€
Numérique : 12.99€
Il est atrocement cher sous ces 2 formats pour peu de pages.
Environ 80-90 pages

Je « connais » Sanoe par ses illustrations sur des albums sortis par Nobi nobi et j’adore son travail ❤

Résumé :
Louise, une jeune femme d’une vingtaine d’années, peine à oublier ses proches disparus. Elle vit depuis en leur compagnie, au point même de se couper des vivants de peur de les perdre à leur tour… Sourire, profiter de la vie sont des choses qu’elle semble ne plus savoir faire. Soudain, l’étrange Phekda, l’une des étoiles de la Grande Ourse, fait irruption… et l’entraîne dans une immersion au plus profond d’elle même. Une immersion qui passe par une virée sur la plage de son enfance, par une nuit dans une petite maison biscornue, par une forêt labyrinthique qui oscille entre réel et fantastique jusqu’à la montée de cet incroyable escalier sorti des nuages… Mais où la mènera-t-elle ? Et quelles en seront les conséquences ?…

Mon avis/mes impressions :
C’est superbe, les illustrations sont très belles, à couper le souffle. Le message délivré est beau. Mais ça va très vite et reste jeunesse.
L’histoire est comme un rêve éveillé, elle avance, elle ne trouve que bienveillance et aide. C’est beau, c’est doux, c’est plein d’espoir, on fait de très belles rencontres mais on n’a pas tous les dialogues, et l’histoire elle manque de profondeur. Si Louise en est là, ce n’est pas pour rien, et ça ne se répare pas si facilement !
Un livre à lire et à relire pour son graphisme et l’espoir qu’il dégage.

Louise est touchante. On voit juste qu’elle voit des fantômes, on ne connaît rien de son histoire. Apparemment, elle a même réussi à être en couple, mais il n’en peut plus et la quitte. La petite étoile si belle apparaît telle une fée, elle la connaît, elle l’a observé, elle veut lui redonner goût à la vie avant que Louise fane, s’étiole avant l’heure, et pour qu’elle n’ait plus peur, avance dans sa vie et en profite. Le propos est donc très beau et prometteur, du coup je regrette beaucoup le manque de consistance de l’histoire.
Mais ça reste un très bel album que je conseille pour les merveilleuses illustrations de Sanoe et l’espoir qu’elle dégage.

Vous devez donc garder en tête que c’est comme un album jeunesse, que le message est puissant, mais qu’il manque beaucoup de choses, ici c’est du fantastique, donc on va admettre que ça marche d’un coup de baguette et juste parce qu’elle a accepté et pris le risque de suivre Phekda. Magique !

Même si ça avait bien commencer quand Phekda la fait renouer avec son passé pour lui montrer qu’à une époque elle savait sourire. Mais les choses ont changé depuis, et elle a grandit.
Tout va vite, bien trop vite.

 

2 commentaires sur « Album Time : La Grande Ourse »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s