Manga Time : In love with my teacher

Couverture In love with my teacher

Résumé :
OneShot regroupant des petites histoires de Saki Aikawa

Disponible ne numérique.

Mon avis/mes impressions + les histoires qu’on y trouve :

Je trouve assez curieux et faux ce choix de titre, vu que c’est un recueil de plusieurs petites histoires. Et là, on lui donne le titre de la première.
Ce que j’apprécie le plus chez Saki Aikawa c’est le trait graphique.
Ce que j’apprécie le moins, et qui est beaucoup ressorti dans ce one shot c’est la fragilité, naïveté des filles, et du genre elles ont besoin d’un garçon pour s’en sortir.

Cela reste des histoires adorables, mignonnes, touchantes et rapides du coup.
Il y a un côté très fleur bleue et mièvre, mais ça fait son job de détendre.
C’est aussi très cliché, mais là on n’a vraiment pas le temps de développer l’histoire.

In love with my teacher : une jeune fille de 16 ans se fait passer pour une universitaire pour avoir un petit boulot. Mais un jour un des ses prof la voit là bas, il la sermonne, mais ne la dénonce pas et propose même de la ramener.
Caprices et comédies : un jeune couple, une fille qui aimerait que son petit ami fasse plus attention à elle, la fasse passer avant son club de basket, et qui fait des caprices. Elle va même rejoindre le club pour être plus proche de lui.
Flower of Love : est la plus exagérée mais avec un brin de fantastique qui nous donnerait envie d’avoir une série dessus. Une jeune fille qui va sur ses 16 ans suit un jeune homme auquel elle s’intéresse suite à une proposition et découvre la vérité sur ses origines.
Hierarchic Revolution : elle montre la détermination d’un jeune homme plus jeune que la fille avec qui elle aimerait sortir. D’ailleurs, il est persévérant vu qu’il lui avait déjà demandé avant, elle avait dit d’attendre au moins le collège. Ca y il est au collège et elle au lycée, et à la base ça ne lui dit rien de sortir avec quelqu’un de plus jeune qu’elle.
Demande pressante : ce sont de jeunes gens une fille et un garçon qui sont très amis. Elle a bien du mal à le voir comme un homme, elle l’a toujours protégé depuis qu’ils sont petits. Et là, il aimerait bien lui montrer que lui aussi peut la protéger. La fille a un caractère plus fort que les autres demoiselles croisées.

PS : Saki nous laisse des petits mots mignons ^^
A lire une fois ou pas si ce n’est pas votre genre ou si vous avez fait une surdose de shojo avec leurs codes sans la petite originalité en plus.

 

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s