Manga Time : Kasane, la voleuse de visage tomes 7 à 9

Si vous voulez savoir, si ça vaut la peine de lire Kasane. Oui, totalement !

Manga - Manhwa - Kasane - La voleuse de visage Vol.7Manga - Manhwa - Kasane - La voleuse de visage Vol.8Manga - Manhwa - Kasane - La voleuse de visage Vol.9

Tome 7
Face à face, entre mensonges et vérités, avec ce passé bien difficile se retrouvent Kasane et Nogiku. Encore un excellent et très prenant tome.
Nogiku maudit sa beauté et la rejette, car elle a eu la malchance de terriblement en souffrir, de se retrouver en femme objet, en femme qu’on séduire avoir, posséder le corps pour sa beauté. Elle continue aujourd’hui à avoir une relation bizarre avec un homme. En repensant à son passé, on est mal pour elle, on a envie de vomir. Mais quel est son plan ? Et l’agent de Kasane voir clair dans son jeu.
Kasane ne pouvait rêver mieux, meilleur visage, pour revenir en tant qu’actrice, me^me s’il faut tout recommencer, son talent est sublimé.
On en découvre plus sur Izana, son passé, comment elle a rencontré ce gars qui est devenu l’agent de Kasane, pourquoi il l’aide et en sait autant. C’est un passage très intéressant.
Kasane se retrouve face à son destin, en n’ayant pas n’importe quel rôle ! Mais comment tout cela va finir, tourner ?!

Tome 8
Encore un super tome envoûtant, dangereux, intéressant. C’est un peu la mise en place d’un cruel acte final.
Kasane a fort affaire comme actrice, elle doit tenir le rôle de Lady MacBeth, tout se passe bien jusqu’à ce qu’elle soit atteint de folie. Elle peine à rentrer dans le rôle. le metteur en scène est constamment présent, dirige, reprend ses acteurs. C’est aussi son histoire à elle, car sa mère a tenu ce rôle, ce dernier rôle qu’elle a conduit au sommet, mais qui lui a fait perdre la tête. Sur Kasane pèse la menace de son histoire, son passé et aussi de son jeu d’actrice, elle va devoir se dépasser, comprendre son rôle, s’en imprégner, comprendre ce qui arrive à Lady MacBeth sans y perdre elle même la tête. Et c’est très dur pour elle d’affronter la vérité.
En parallèle son mari sur scène doit aussi assurer, mais comme elle l’a connu avant ça peut être éprouvant par moment. D’ailleurs le passé de sa soeur s’en mêle aussi, et chaque fois qu’on replonge dedans, on a le ventre et le coeur serré pour elle. D’ailleurs, Kasane lui fait confiance comme amie, elle assure vraiment son rôle jusqu’au bout, elle l’encourage ce qui lui donne des ailes, mais elle ourdit une machiavélique vengeance. Elle craint aussi un moment de se faire démasquer par l’impressario, et révèle une partie de son passé qui l’a fait vraiment souffrir en espérant que cela suffise.

Ce tome entre une pièce difficile et puissante, avec des paroles marquantes, une pièce, une histoire qui a marqué bien des gens, et une vengeance machiavélique en coulisse nous promet de sacrés sueurs froides.
PS : Je ne saurais trop vous conseiller d’avoir le tome 9 sous la main et un peu de temps après le tome 8 ^^’

Tome 9 :
L’acte final commence.
Qui est piégé ? comment ? Y renoncera-t-elle ? Qu’est ce que ça fait d’elle si elle menti et jouait ainsi avec les sentiments ? Quel avenir pour elles ? leurs relations ?
Je vous laisse découvrir de vous même ce qu’il se passe.

Ensuite ce tome nous révèle enfin le passé d’Izana, la mère de Kasane, et l’horrible secret de sa naissance. D’ailleurs, cela peut vous donne envie de lire le livre (chez Lumen 😉 )
On sait comment Izana a rencontré son agent, comment elle a rencontré la femme qu’elle va parfaire, celle dont elle a usurpée l’identité. Cette femme avait la beauté, mais Izana avait le talent, le jeu. On découvre comment Izana tombe amoureuse de la scène et comment elle pense pouvoir avoir une vie normale, erreur fatale.

On pose dans cette oeuvre les questions innée/acquis, du talent….de ces choses qu’on n’a ou pas, y compris la beauté.
La beauté qui fait que les gens vous sourient plus souvent, que la vie vous sourie, que les gens vous aime, qu’on vous laisse passez des choses … mais aussi qui questionne mais si je suis vraiment aimé que pour ça ? Si les hommes ne pensent qu’à me posséder en me voyant ? …

Celle dont elle a pris le visage incarne candeur, gentillesse, elle peut être énervante parfois, belle, riche. Tout lui sourit, pourtant elle n’aimait pas monté sur scène. Et c’est une des rares personnes que j’ai vu réagir ainsi en voyant cet affreux visage. D’ailleurs ça a désarçonné, étonné Izana.

Tome 10 prévu pour le 26 octobre.

Publicités
Cet article, publié dans Manga, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s