Manga Time : Our Summer Holiday (oneshot)

Manga - Our Summer Holiday

Résumé :
Natsuru, 11 ans, est la star de son collège et jeune espoir du football. Il se retrouve mis à l’écart le jour où il refuse les chocolats que lui offre la plus jolie fille de l’école. Seul, il fait la connaissance de Rio, une fille de sa classe qui est rejetée par ses camarades à cause de sa très grande taille. Ils vont petit à petit se rapprocher et Rio va alors lui avouer son lourd secret.

 

 

Mon avis/mes impressions :
Alors que Nobi nobi nous permet de nous décontracter, de profiter de l’été, mais qu’il ne faut pas en demander plus (Un coin de ciel bleu, Vite à la rivière)
Delcourt Tonkam a la bonne idée de nous proposer un oneshot pour profiter de l’été mais il est aussi très poignant et touchant. On suit ces 3 jeunes gens et on est touché en plein coeur. Il y a de la tristesse mais aussi de la joie, du partage, de l’amitié, et de l’espoir !
Comme c’est un oneshot, on va sans doute pouvoir réunir beaucoup plus de monde autour de ce titre, et pour les connaisseurs en manga cela pourrait être l’occasion de s’intéresser de plus près à l’auteur et à sa dernière oeuvre sortie en France : Immortal Rain.

J’ai tout de suite aimée la couverture qui sent bon les vacances d’été, la fille est aussi en yukata, tenue qu’on voit souvent quand ils vont à un festival. Le bleu de ciel est beau et rappelle celui de l’océan.
J’ai un peu plus tiqué sur le graphisme, sur le coup, mais une fois dedans ça était. Je regrette qu’il n’y ait pas de pages couleurs.
Et aussi j’étais très étonné que Rio et Natsuru ont 11 ans et sont en primaire, je pensais plus 14-16 ans et collège.

Dans cette histoire, Natsuru frise la harcèlement scolaire en refusant les chocolats d’une fille, juste parce qu’elle est surnommée princesse, riche, inatteignable pour les autres, qu’elle se croit tout permis, ils n’ont jamais vraiment parlé, il a pu être surpris, ne pas aimer le chocolat, trouver ça trop brusque … Je suis toujours atterrée de voir combien les choses ne peuvent tenir qu’à un fil. Bref, les filles ne lui parlent plus, les garçons l’ont pris pour un fou mais comme il assure au football ça a atténué à ce niveau là.
Natsuru n’a plus de père, il n’y peut rien, c’est comme ça, c’est sa situation familiale. Sa mère, on dirait même sa soeur avant qu’ils nous le confirment et avec l’emploi de son prénom. Elle fait comme elle peut. Sa famille c’est donc eux 2. Alors que son entraîneur rencontre un grave problème, il est remplacé par quelqu’un dit meilleur, mieux côté, mais qui est trop direct, néglige l’intelligence émotionnelle et la façon de dire les choses, ainsi il se met Natsuru à dos, lui donne moins envie de faire du foot.
Puis il y a Rio, mal sapée, très grande, rejetée, encore du harcèlement limite, mais elle a bien d’autres soucis en tête. Ils font plus ou moins connaissance, il remarque des choses qui ne collent pas. Ils vont s’occuper d’un chat ensemble, il ne peut pas le garder, et elle exige quelque chose en échange. Comme beaucoup de fois, les apparences peuvent être trompeuses, on ne connaît pas la vie des gens et ce qu’ils ont vécu.

Mais quand Natsuru ne va pas à son camp et la rencontre, tout change, il va pouvoir apprendre à mieux la connaître et comprendre. Il fera également la connaissance de son petit frère. Il est alors partagé, il ne veut pas la trahir mais a peur de laisser la situation ainsi. Ils passent un très bel été, où ils apprennent à se connaître, où un lien se crée entre eux, sous la menace que les choses ne pourront pas durer si le masque tombe et la vérité se dévoile.

Pour ceux qui veulent savoir le thème surligné.
Il s’agit d’abandon parental du côté de Rio et de son jeune frère, ils veulent croire en leur père. Mais est il juste fantasque ou c’est encore autre chose ? La jeune Rio se débrouille fort bien pour assurer leur subsistance mais combien de temps ? Elle calcule tout, d’où elle demande une aide financière pour le chat, et pourtant elle a aussi le coeur sur la main moyennant finance oui au chat, oui au garçon.
Sa peur est légitime, et elle tient à son frère.

Publicités

3 commentaires sur « Manga Time : Our Summer Holiday (oneshot) »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s