Série Time : 13 reasons why

Résultat de recherche d'imagesRésultat de recherche d'images pour

Résultat de recherche d'images pour

Résumé :
Clay Jensen découvre sous son porche au retour du lycée une mystérieuse boîte portant son nom. À l’intérieur, des cassettes enregistrées par Hannah Baker, une camarade de classe qui a disparu tragiquement deux semaines auparavant. Les enregistrements révèlent que la jeune fille, dont il était amoureux, a décidé de mettre fin à ses jours pour treize raisons. Clay est-il l’une de ces raisons ?
(Source : Allociné)

Adapté du livre Treize raisons de Jay Asher

Trailer de la série (Vous n’êtes pas forcé de le regarder, vous pouvez garder toute la surprise, ou juste le début pour ressentir l’ambiance, ou vous le regardez à vous de voir)

Fiche de la série

Images:
1/ Sur cette belle affiche de la série un brin énigmatique, il y a Clay Jensen, avec son casque, il écoute sans doute Hannah Baker qui se reflète devant lui.
Avec ce message qui fait mal « Si vous écoutez, il est déjà trop tard »
2/ L’autre met en avant le radio cassette. Oui, cela semble être d’un autre temps du coup. Qui a encore un walkman ? une radio permet d’écouter des cassettes ?
3/ La dernière image montre Hannah et Clay, dans la tenue de leur petit boulot.

Titre :
13 raisons 13 épisodes 13 cassettes
13 raisons pourquoi, de la cause
Pourquoi tant de choses, pourquoi la vie est injuste, pourquoi je n’ai pas de place etc. ???????

Mon avis/mes impressions :
C’est l’histoire de la vie et de la mort d’Hannah Baker.
Cette série est prenante, intéressante, captivante, belle, touchante, horrible, intense, puissante. On monte crescendo, les derniers épisodes redoublent d’intensité, d’ailleurs une mise en garde est mise, âmes sensibles s’abstenir.
La série bénéficie aussi d’une belle mise en scène, d’une bonne musique, d’acteurs justes.
C’est la vie dans ce qu’elle a de plus beau et de plus terrible.
On rencontre tout un tas de gens, de situations. Chacun a fait de bonnes et mauvaises choses. L’effet de groupe, la connerie humaine sont toujours aussi terribles. Les adultes ne sont pas vraiment mieux, d’abord comme effacés, secondaires, ils prennent plus d’importance.
Hannah a fait un choix, personne n’a à la juger, mais c’est grave d’en arriver là, et elle a entraîné beaucoup de gens, de questions avec elle. Elle aurait bien voulu éviter ça, elle avait une telle soif de vie, mais petit à petit des choses lui font mal, la détruise, jusqu’au point de non retour.

Quand on commence, on a déjà perdu Hannah, pourtant elle semble tellement présente, vivante à ce moment là encore, comme si elle se cachait et attendait qu’ils réagissent.
Et on est avec Clay, un jeune homme discret, gentil, adorable, assez différent des autres, mais pas timide pour autant. Il arrive à parler aux autres, se confronter. D’ailleurs, il y a des moments où ils se rappellent de son existence, même des moments où ils sont vraiment gentils, je ne parle pas des moments où certaines personnes cherchent à savoir ce qu’il va faire, veulent le pousser dans une direction. Jusqu’où sont ils capables d’aller ?

Hannah est une jeune fille pleine de vie, avec une belle répartie, Clay et elle ont des échanges délicieux, intelligente, qui accorde une grande importance à ce que les gens peuvent penser d’elle, qui a besoin des autres, comme elle l’explique nous sommes humains, nous interagissons, on a besoin de relations sociales. Elle a besoin de toucher à tout, d’être avec des gens de son âge, de découvrir, de s’épanouir.
Oh, mais elle dit bien les choses, elle s’adresse à eux comme dans la vie de tous les jours, elle tente de leur faire comprendre en quoi ils ont contribué à sa décision finale, en quoi ça lui a fait tellement mal. Sans élever la voix, sans être pleine de mépris, juste en disant les choses comme elles se sont passées, comme elle les a ressenti, comme ça a contribué à l’éteindre, sa vérité à elle.

Ses jeunes gens à leur manière, c’est plus ou moins grave, mais c’est un peu bizarre voire facile de dire cela. D’ailleurs, avoir ses secrets exposés ils ont bien du mal, déjà dans la petite communauté des gens qui sont dans la cassette, avec cette épée de Damoclès au-dessus de la tête que d’autres pourraient apprendre leurs secrets. D’ailleurs, certains disent même qu’elle ment, que c’est n’importe quoi, qu’elle voulait juste se faire remarquer.
De toute manière, Hannah dit aussi qu’elle a fait de mauvais choix. Mais comment savoir ce qu’un choix va réellement entraîner ? comment savoir vers quoi une nouvelle relation va nous conduire ? On peut faire de bonnes comme de mauvaises rencontres. On ne peut pas non plus s’interdire de vivre !!!

Il y a également beaucoup de belles choses et de positivité. Aucun n’est juste totalement mauvais. Il y a même des relations étonnantes !

Avec Clay qui écoute les cassettes, on va retracer tout ce qui s’est passé, Clay écoute les cassettes que lui a donné Tony, son ami. Et que vient faire Tony dans cette histoire ? Il va dans les lieux, et on revit les scènes avec lui. On découvre Hannah.
Clay avance à son rythme, c’est limite insoutenable pour lui de l’écouter, son amie, sa muse, voire plus si affinités, qu’il n’a pas pu protéger, de découvrir ce qu’elle a vécu, ses sentiments, et surtout de ne pouvoir plus rien faire. Mais est-ce vraiment le cas ? Pour Hannah, il est trop tard. Mais Clay n’est pas comme eux. Certaines phases de son passé semblent obscures aussi, Hannah lui fait traverser une épreuve difficile. A certains moments on a envie de hurler, d’ailleurs il le fera. Hannah a dit qu’ils ont tous participé, mais que peut bien faire Clay sur ces cassettes ?

Et les adultes ? Enfin les responsables de ces jeunes, ils ont l’air bien largué, bien embêté, les parents d’Hannah vont vous faire fondre le coeur. Auraient-ils pu faire quelque chose ? Voir quelque chose avant qu’il ne soit trop tard ?
D’abord très en retrait, on les voit un peu plus, d’ailleurs on en voit qui n’ont pas volé leur comportement actuel, il y a également des situations familiales difficiles, à vous briser le coeur.

Hannah est une jeune fille pleine d’énergie, jouant avec subtilité avec les règles du monde, mais elle se suicide et laisse un petit jeu, des cassettes derrière elle pour expliquer comment elle en est arrivé la. La on est avec Clay un jeune homme discret qui les écoute et on découvre avec lui …
Tous coupable, ceux qui n’ont rien fait aussi, ont laissé faire, des petits jeux à la con mais petit à petit et quand on ternit une image ça devient insupportable.
Il y a également plein de belles choses, de bons moments, de la joie.
Il y a ces traces qui restent, les gens autour qui sont impactés.

Hannah est une fille, pas une mythomane, pas quelqu’un qui veut à tout prix attirer l’attention, juste une fille qui veut profiter de la vie, et tout commence par une bête rumeur amplifié par le partage immédiat, la réputation qui défaille.

Avoir une image ternie est dure.
Et d’autres ne se privent pas d’encore une fois la juger, parce qu’elle s’est suicidée.
Terrible image, terribles jugements de gens qui ne savent rien de votre vie, de ce que vous ressentez. Comme si elle avait pu faire ça à la légère. C’est grave non quelqu’un de tellement blessé qu’il n’a plus envie de continuer ? perd le goût de vivre ?!

Si vous êtes prêt, laisser Hannah vous conter sa vie, trop courte, faite de joie et d’horreur, mais rien ne vous sera épargner.

En tout cas, il faudrait vraiment laisser une place à chacun, se parler, en finir avec le gars qui est Dieu et la fille une p***, ne pas isoler quelqu’un, éduquer correctement les gens certains ne semblent pas avoir compris des choses, importantes à savoir.
Ils n’ont vraiment rien de mieux et de plus intelligent à faire ?
Ils auraient juste oublié, mais là c’est plus compliqué. Les gens se rendent ils seulement compte de ce qu’ils font par moment ? Non, ce ne sont pas que des enfants, non ce n’est pas pardonnable. Non, ça ne se limite pas à l’école.
J’ai aussi le sentiment que dans un monde pressurisé, on essaye de s’échapper, bien que boire à outrance à ne plus savoir ce qu’on fait, se droguer … Je n’en vois pas l’intérêt.
Il faut également arrêter de fermer les yeux, et de rendre la victime coupable à 100%.

On a nos réponses, mais on peut très bien la continuer aussi. Affaire à suivre.
Oui, j’ai réussi à dire tout ça sans rien révéler d’essentiel, car comme je vous l’ai dit suivez Hannah et Clay et découvrez tout par vous même.

Publicités

6 commentaires sur « Série Time : 13 reasons why »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s