Lecture Time : Nil, tome 1

Couverture Nil, tome 1

Résumé :
Charley se réveille sur une île somptueuse qui n’est sur aucune carte. Seule, perdue, elle survit tant bien que mal jusqu’à ce qu’elle rencontre Thad, le leader d’un clan regroupant les seuls humains présents sur l’île de Nil. Charley va vite comprendre que quitter cet enfer paradisiaque sera plus difficile qu’elle ne le pensait : la seule issue, ce sont les rares portes qui apparaissent au hasard sur l’île… Il n’y en a qu’une par jour, et une seule personne peut l’emprunter. Pire encore : on n’a qu’un an pour s’échapper. Sinon, on meurt. Le compte à rebours a déjà commencé…

Mon avis/mes impressions :
Cette lecture fût des plus intéressante, addictive, riche et variée, et poussant à la réflexion. Mettez vous un instant à leur place, si ça vous était arrivés en pleine adolescence ?! C’est un lieu aussi beau, magnifique qu’horrible, avec des règles éprouvantes, dures. Mais ces jeunes gens étaient eux aussi variés, riches, intéressants, et pour beaucoup ils ont quand même sacrément assurés, ça en est même très étonnant.
Les dernières pages sont d’une redoutable intensité, et vu que c’est une trilogie, j’avais très peur d’être laissé en plan.

Nil est un peu comme la vie d’une ironie terrible.

Je le verrai totalement en film, ou série, voire un manga, un anime, un film d’animation. Bref, il y a du potentiel et de quoi susciter l’émotion du spectateur/lecteur.
Si j’ai bien suivi, c’est une trilogie et les 3 tomes sont sortis. Pour ma part, j’ai totalement évité de lire le résumé des suivants pour garder toute la surprise, maintenant je pourrais lire celui du tome 2.

Au niveau de la narration, les jours sont importants, et on suit majoraitairement 2 personnages : Thad et Charley. Au niveau des chapitres, on alterne entre eux deux. Le parti pris a été de commencer avec Charley et c’est avec elle qu’on découvrira l’île, les règles, les gens. Quand on commence, on est dans la vie de tous les jours d’une adolescente, rien ne laisse présager ce qui va suivre.
Charley n’est ni la première, ni la dernière a être « invité » sur Nil.
La première fois où j’ai vu ce titre j’ai eu une pensée pour le fleuve l’Egypte, puis me suis dit que ça n’allait pas, ce n’est pas vraiment un mystère c’est dans le sens de la nullité, de quelque chose qui ne devrait pas exister. Ils l’expliquent très bien à un moment donné.

Charley se retrouve ainsi sur Nil après une drôle de sensation, sans rien y comprendre, et avec une surprise de taille à gérer. Complètement déboussolée au départ, elle tente de faire au mieux. Elle a une capacité d’analyse et de survie plutôt bonne. Elle observe et se débrouille comme elle peut pendant un certain nombre de jours.
Avant de rencontrer Thad, et les autres gens de l’île, les membres de la Cité. Une cité construite au fil des gens qui passent.
Tout le monde y a sa place, mais tout le monde doit servir la cause. Que peut-elle apporter ? Que pourriez-vous apporter ? C’est au cas par cas.
Par contre, pour certains ça m’a semblé trop beau pour être vrai, où est la connaissance, l’expérience, la pratique ? De une, et de deux, c’est compliqué de faire avec les moyens du bord.
Petite à petit, l’indicible vérité lui apparaît de plus en plus.
Pourtant au milieu d’une vie difficile, risquée, elle y trouvera de la beauté, des choses auxquelles elle ne s’attendait pas.
Tous ces jeunes gens ont une épée de Damoclès au-dessus de la tête et doivent apprendre à collaborer.

« C’était son show, ses règles. Une porte. Une personne. Un midi. Un an. »

Les portes, le châtoiement, elle les avait vu lorsqu’elle était seule, sans savoir si c’était bon ou mauvais.
On a les entrantes : chose, humain, ou animal
Et les sortantes, qui réservent quelques surprises.
Ils se tiennent tous à cet espoir, mais n’ont aucune certitude et ne savent pas s’ils vont bien revenir dans leur monde, là où ils ont disparu.

On sera avec eux sur Nil, avec Charley, on vit tout à travers elle. On ne voit rien sur la Terre, notre monde, après sa disparition, ni les réactions de l’entourage.

Un livre que je conseille :
Vous y verrez certaines bassesses humaines mais également des actes beaux et courageux.
Vous y verrez des jeunes apportés leur pierre à l’édifice, et la cité ce n’est quand même pas rien, tous ensemble ils ont réussit à se construire quelque chose.
Vous y verrez une île au paysage renversant, fabuleux, mais avec des règles dures.
Vous y verrez des sentiments se créent.
Vous y verrez des gens partir, rester, de nouvelles personnes arrivées.
Vous aurez plein de situations, de rebondissements.
Vous y découvrirez l’importance des jours, le compteur qui se met en place.
Vous verrez que même si ces jeunes gens sont courageux, ils ont dû apprendre à faire avec, ils ont leur période de doutes, et au départ chacun a réagit différemment, et il y avait de quoi éclater.
Vous découvrirez également Charley et sa manière astucieuse et originale d’avoir apporté une pierre à l’édifice.
Vous vous questionnerez sur plein de choses.
Vous en apprendrez plus sur Nil et en même temps il en reste à savoir.
Vous verrez différentes hypothèses se mettre en place.
La grande question Pourquoi moi ?
Pourquoi avoir été emmené sur Nil ? Pourquoi 365 jours ? Comment la personne meurt le dernier jour ? Si j’ai la porte sortante, ai-je gagné ? etc.
Et s’ils reviennent, comment continuer à avancer ? etc.
Comment se comprendre quand on vient de pays, d’horizons différents ? etc.

Vous verrez comment ces jeunes survivent voire vivent au jour le jour.
Et tant d’autres choses 🙂
Aux dernières pages, vous serez au comble de l’émotion, et tremblerez avec eux en souhaitant que tout aille bien.

Publicités
Cet article, publié dans Livre, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s