Manga Time : March comes like in a lion Tome 2

Manga - Manhwa - March comes in like a lion Vol.2

Mon avis / mes impressions :
Ca percute toujours autant.
On a ce réalisme cru, qui peut nous faire passer de la joie à le tristesse en un instant.
Il y a cette jeune femme, belle diablesse à la langue de vipère, qui fait parti de la vie de Rei. A vous de découvrir quel est son lien. Depuis la première fois que je l’ai rencontré, elle met mal à l’aise.
On découvre aussi comment Rei a vraiment repris le lycée après doute, comme il savait ce qu’il voulait professionnellement faire : joueur de shôgi professionnel, il n’en voyait point l’utilité. Qu’est ce qu’il l’a persuadé à revenir ? Comment ça se passe pour lui ?
Même si Rei est vraiment bon, comme tout professionnel quand il n’a pas de match officiel, il doit s ‘entraîner pour progresser, garder le niveau. Malgré tout, les échecs peuvent aussi arriver. Même lui, comme tout le monde peut perdre. Quand on est joueur professionnel, il faut apprendre à gérer ses émotions, à gérer les victoires, mais aussi les défaites. Il faut également apprendre de ses défaites, ne pas se reposer sur ses lauriers, sur ses acquis. Il faut donner le meilleur de soi-même pour ne rien regretter.
D’ailleurs, entre professionnel, même si ce n’est pas du même domaine, il semblerait qu’on se comprenne. J’ai adoré l’interaction riche qu’il a eu avec un personnage.
Le shôgi (comme un jeu d’échec japonais) concerne les 7 à 77 ans, comme on disait sur certains jeux de société, pour dire que cela concerne des gens de tout âge, c’est aussi une grande richesse !
On nous offre des pages d’explication de qualité, intéressantes pour en apprendre plus sur le shôgi et mieux l’appréhender. Je n’ai jamais eu l’occasion d’apprendre ni les échecs, et encore moins le shôgi, mais je peux quand même me délecter de l’histoire, sentir la tension, etc.
Une chose assez critique aussi : on peut passer un niveau, mais également régresser de niveau, en tant que joueur professionnel, c’est donc un métier rémunéré, ce qui veut dire qu’on peut stagner, avoir plus ou avoir moins !
Il semblerait qu’il n’ait pas tout dit aux filles. Une surprise de taille les attend
!
Le shôgi est aimé et apprécié par une bonne partie de la population japonaise, bien sûr tout le monde ne passe pas professionnel. Mais quand Hina demande à apprendre, c’est un beau et touchant moment. Je vous laisse découvrir pourquoi, comment, qui participe.
Nikaido est certes riche, mais encore une fois il m’a impressionné et touché, on découvre un talent caché. Il met beaucoup d’effort dans ce qu’il fait et ne laisse pas tomber Rei !
Les 3 soeurs nous offrent de nouveaux moments, instants de vie beaux, touchants, qui font du bien au coeur.
En match, on se retrouve également face aux gens. Il faudrait également réussir à ne pas être déstabilisé
. Rei va livrer un match contre un senior, aussi touché par cette personne tenace qui fait du shôgi depuis 40 ans, que troublé, également par la situation (à découvrir lors de la lecture XD). Comment cela va se passer entre eux ? Que va faire le senior ?

Le tome 3 est prévu pour le 21 avril.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s