Kushi, tome 1 : Le Lac sacré

Résumé :
Au début des années 80 en Chine, dans un petit village reculé de Mongolie Intérieure, KUSHI vit en harmonie avec la steppe et ses belles étendues généreuses, mais au fragile équilibre. KUSHI est orpheline. Apparue mystérieusement dans le village alors qu’elle n’était qu’un bébé, elle est considérée comme le mouton noir de sa communauté. Trop turbulente, cette surdouée recueillie et élevée par une vieille chamane, agace et attise la méfiance des villageois qui la traitent de petite sorcière. Quand elle découvre les agissements de BOLD, un bandit local prêt à tous les crimes pour s’enrichir au détriment du fragile équilibre de la steppe et de ceux qui y vivent depuis des millénaires, une lutte sans merci s’engage entre la jeune fille, cet escroc sans foi ni loi et les tenants d’une certaine idée du progrès.

Fiche Kushi sur MN

Disponible également en version numérique.

Mon avis/mes impressions :
Les éditions Fei nous convie à un nouveau voyage en la compagnie de la jeune, débrouillarde et intelligente Kushi et de son adorable chien loup. Une très belle aventure dans les steppes mongoles. Cette série sera en 4 tomes, les images sont belles, douces, on a envie de s’évader avec Kushi et son chien loup et hâte de découvrir la suite à la fin du tome.

Kushi ne se laisse pas faire, avec son chien loup, elle tente d’arrêter Bold, qui pille les steppes. Quel avenir pour son peuple s’il continue ainsi ?
Le progrès, la modernité mais à quel prix ? Alors que le chef de la tribu semble nourrir de bonnes intentions à la base en voulant mettre un peu de modernité, s’il soutient quelqu’un comme Bold, ses façons de faire, c’est loin d’être une si bonne chose.
Kushi jeune, a bien du mal à faire entendre sa voix à tous, elle n’est pas forcément vu d’un bon oeil par tout le monde, même si certains ont su l’apprécier. Elle est loin d’être bête. Et voilà que sous un prétexte fallacieux, le chef de la tribu cherche à l’éloigner, comme elle voit trop clair dans leur jeu et pourrait leur faire obstacle.
Heureusement, que Kushi peut compter sur son fidèle compagnon, qui n’est guère épargné et a intérêt à ruser, être agile.

Avec ce premier tome, on est convié à un voyage qui s’annonce intéressant, extraordinaire, difficile. Une fort bonne lecture, toute en couleurs, dans des tons doux.

Page de l’éditeur consacrée à Kushi (avec des extraits)

C’est une oeuvre de Patrick Marty 
et illustrations de Golo Zhao
Vous pouvez trouver leur profil sur le site de l’éditeur, et je vous ai même mis les liens 😉

screenshot_2017-01-25-00-47-35

screenshot_2017-01-25-00-43-15screenshot_2017-01-25-00-45-24screenshot_2017-01-26-01-11-33

J’aime beaucoup le mouton à la fin qui nous invite à la suite de ces aventures, mais chut je ne vous ai pas tout dit.

Publicités
Cet article, publié dans BD, Bel album, Manga, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Kushi, tome 1 : Le Lac sacré

  1. Pluie de mots dit :

    Merci pour la découverte! Les dessins sont très beaux 🙂

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s