Cinéma Time & la 2nde Guerre Mondiale

Ces derniers temps, j’ai vu plusieurs films en rapport avec la terrible seconde guerre mondiale, d’ailleurs j’ai également eu une pensée pour la thématique douloureuse et compliquée du harcèlement. Grosso modo pendant cette bataille, il était décidé que si vous étiez Juif, vous deviez mourir ! Dis comme ça, ça percute !

Bref, j’ai vu 3 films. J’ai failli en voir un 4ème, mais une autre personne de la maisonnée ne voulait pas encore de cette thématique douloureuse, comme on en avait déjà vu un. D’ailleurs, en attendant ce qu’on avait décidé d’un commun accord, on l’a mis, du coup je vais en dire 2-3 mots, ce sera très rapide !

Commençons par un film qui m’a tout de suite intéressé en lisant l’histoire, mais où en voyant la prétendue actrice principale, j’ai eu un mouvement de recul, non pas elle, ils ne peuvent pas prendre une vraie actrice. C’est rare, mais elle je ne la supporte plus, on est d’ailleurs plusieurs dans ce cas là. Autant être averti, certains renoncent carrément à voir le film.

Les Alliés

Résumé :
L’agent secret Max Vatan rencontre la résistante française Marianne Beausejour lors d’une périlleuse mission derrière les lignes ennemies en Afrique du Nord en 1942. Réunis à Londres, leur relation se verra menacée à cause des tensions liées à la Guerre.

Fiche film sur SB

Mon avis/mes impressions :
On s’attend à avoir de la classe, de l’élégance, ce qui est le cas fort heureusement, par contre il y a quelque chose qui n’est pas passée, outre une certaine personne. Une sorte de lenteur, la réalisation qui aurait largement pu être mieux.
Le film se sépare en 2 parties. Dans la deuxième partie, c’est assez dur pour Max, qui va être amené à tout remettre en question, à douter de tout et surtout d’elle, et pourtant il l’aime. Quelle est la vérité ? Et est-ce si simple que cela dans une telle période ?!
Je suis plus que mitigée sur le film, même si l’histoire avait du potentiel.

Même si cela pouvait être assez classique quelque part, ça aurait pu être beaucoup plus efficace !
Etre espion n’est jamais une chose aisée, qui est on vraiment ? Qu’est ce qui est vrai ? Comment faire avec soi même et les autres ? Le mensonge est souvent de mise, avec un soupçon de vérité. Les échanges entre Max et Marianne sont croustillants, Marianne dit pas mal de choses intéressantes, elle a apparemment su se faire intégrer.
C’est aussi intéressant de voyager, et s’imprégner plus ou moins des différentes cultures.
Que va donner leur mission ? Que va donner leur relation ? A vous de le découvrir 😉

Le voyage de Fanny

Résumé:
En 1943 la France est occupée par les Allemands. Fanny, 13 ans, va devoir fuir et mener un groupe de 9 enfants livrés à eux-mêmes jusqu’à la frontière Suisse. Ensemble, traqués de toutes parts, sauvés aussi parfois, ils vont s’efforcer de déjouer les pièges et de saisir les opportunités durant ces quelques jours de voyage pour sauver leurs vies.

Fiche du film sur SB

Mon avis/mes impressions :
Pour une rare fois, on se retrouve face à un film français qui se laisse vraiment bien voir ! Il est prenant, intéressant, les horreurs d’un côté, tenter de survivre et de prendre son émancipation bien plus tôt que prévu, et la joie des enfants, ou de simples jeux d’enfants où pendant un moment on oublie tout. Toujours cette question : à qui faire confiance ?

Des enfants séparés de leurs parents à cause de la guerre, placés pour leur donner une meilleure chance se s’en sortir a priori.
Des gens durs mais qui ont bon fond, comme la dame qui les recueille, guide et s’efface pour leur laisser une meilleure chance, tout en motivant la plus grande et celle dont ça peut le faire avec le caractère : Fanny.
La jeune Fanny va devoir fuir avec quelques autres enfants, laissés seuls ils doivent se prendre en main, veiller les uns sur les autres, chacun a son histoire, il y a des disputes, il y a les petits qui par leur bêtise, leur inconscience font plus d’une fois peur, et puis la question se pose de comment aller là où ils doivent aller ? La dame leur a fait répéter leur fausse identité, de dire qu’ils vont en colonie de vacances à la montagne si on leur demande, cela suffira-t-il ? S’il leur arrive quelque chose, que faire ? Peuvent-ils trouver de l’aide ? On est bien obligé parfois d’aller vers quelqu’un sans savoir si c’est le bon choix. Leur vie est en constant danger, et certaines choses ne doivent pas être découverte. Il y a de la tension, mais également une belle solidarité qui naît entre eux, et parfois ils oublient tout et jouent comme des enfants. Pour savoir s’ils s’en sortent et comment, ce qui se passe, qui les ont aidé, qui les ont trahi, vous n’avez plus qu’à regarder le film.

Résumé:
Srulik, un jeune garçon, a 5 ans lorsque la deuxième guerre mondiale débute. Après avoir perdu sa famille, il s’enfuit du ghetto de Varsovie, survivant dans les bois et la campagne polonaise.

Fiche du film sur SB

Mon avis/Mes impressions :
Un petit garçon courageux et seul fait tout son possible pour survivre alors que beaucoup voudrait le voir mourir. Un film touchant, même si on ne voit pas les chambres à gaz, il y a des scènes dures. De la méchanceté, mais également de la gentillesse peut être même pas de ceux desquels on pourrait s’y attendre. Il est intelligent et a force et courage avec lui, il est également prêt à se rendre utile ! Le film souffre quand même de quelques lenteurs, mais c’est vraiment un film à voir.

Ce petit là a très bien compris le nom à utiliser, de dire qu’il n’est pas juif, par contre baisser son pantalon le trahit souvent.
Il va beaucoup bourlinguer, même s’ils croisent des gens, il finira souvent par se retrouver à nouveau seul. Il est prêt à aider, à travailler, il bosse dur, il est poli, reste le temps qu’on l’accepte, puis repart.
On lui a dit de ne pas oublier qui il était, mais devant les autres ce petit homme courageux sait adopter le « bon » comportement.
Pourra-t-il échapper aux Allemands ? S’il se fait prendre, que deviendra-t-il ? Où sont ses parents ? Qu’est il arrivé ? Survivra-t-il et à quel prix ? Et que faire après ?
Il lui arrivera quelque chose d’horrible, et pourtant à part de grosses crises de nerf bien compréhensibles, il continuera à vivre, survivre !
Regarder le film pour répondre à vos interrogations 😉

Celui que j’ai un peu regardé de loin et arrêté, d’ailleurs je ne suis absolument pas motivée à le voir, tellement il souffre de grosses lenteurs : Diplomatie.

Commun aux films : ne pas savoir à qui se fier, devoir prendre des décisions. Même si certains y sont prêt contre espèces sonnantes et trébuchantes, il ne faut pas oublier non plus que si vous n’étiez pas d’accord, aider les Juifs, vous en preniez en pleine tête, était tout autant menacé.
On croise pas mal de gens dans les 2 films avec les enfants qui tentent d’aider dans leurs faibles moyens, un petit peu par ci par là, si ça devient trop chaud, ils leur disent de partir.

 

Publicités
Cet article, publié dans Cinéma, Film, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s