Lecture Time : Miss Pérégrine et les enfants particuliers Tome 2

Couverture Miss Peregrine et les enfants particuliers, tome 2 : Hollow City

Résumé :
Jacob et les enfants particuliers sont désemparés : Miss Peregrine, changée en oiseau, est prisonnière de son état, suite à l’attaque des Estres, des âmes damnées, sur l’île Cainholm. Les voilà donc livrés à eux-mêmes ! Après avoir essuyé une tempête entre Cainholm et le continent, Jacob et ses amis s’échouent sur une rive de Grande-Bretagne, en 1940, alors que la Seconde Guerre Mondiale fait rage. Entre fuir des Estres déguisés en soldats, des rencontres avec des animaux singuliers, et la recherche de la dernière Ombrune en liberté afin de redonner à la directrice de l’orphelinat sa forme humaine, cette deuxième aventure de la série s’annonce palpitante et pleine de frissons !

J’ai demandé à une amie IRL si elle acceptait de faire une LC (lecture en commun) avec moi sur ce tome. Elle a dit oui <3. J’ai passé fin octobre et le mois de novembre dans ce monde. Il faut aussi savoir qu’on a enchaîné avec le tome 3 et ainsi je suis aujourd’hui à quelques pages de finir la trilogie (oui oui, j’ai tardé).

Mon avis/mes impressions :
Ce tome a été pour moi (et mon amie d’ailleurs) très bon, même excellent. Je peux aussi vous dire que le tome 3 suit le même chemin.
Bref, ce qui m’a embêté le plus si on peut dire, c’est la cruelle absence de Miss Pérégrine. Prisonnière, puis trop blessée et sous sa forme d’oiseau, elle ne peut plus les conseiller, les épauler, les guider. Les voilà complètement livrés à eux mêmes !
L’unité du groupe, même si on n’évite pas les disputes, est époustouflante et fait plaisir à voir ! L’auteur a une excellente plume et fait des parallélismes quelque part avec des choses très connues.
Les 50 dernières pages sont une complète tuerie et on a un retournement de situation grandiose, ça devient bien plus compliqué d’attendre pour lire la suite !

Le parallélisme qu’on peut faire entre les nazis et les monstres m’a semblé encore plus criant de vérité dans ce tome.
Ils ont autant de chance que de malchance d’être dans cette période, certaines choses peuvent mieux passer, on fait moins attention tellement on est focalisé sur d’autres choses. L’horreur de la seconde guerre mondiale fait rage au dehors !
Ils s’enfuient, ils sont dans une barque sur l’eau. On reprend pile là où on s’était arrêté.

Des enfants avec des particularités, des pouvoirs, ayant vécu dans un monde préservé, protégé, ne connaissant pas l’extérieur, et un jeune homme de notre époque se découvrant à peine de nouvelles facultés et d’autres choses. On est loin de partir gagnant !
Les frissons seront totalement au rendez-vous !

Que doivent-ils faire ? A qui faire confiance ? Ont-ils dans leur bagage des ressources insoupçonnés ? Jusqu’où iront-ils pour leur directrice adoré ? Y a-t-il encore une ombrune de libre ? Comment vont-ils les libérer ? Ce sera très loin d’être simple !

Il y a des hauts et des bas, des réussites, des échecs. A qui peuvent ils faire confiance ?

Ils vont faire des rencontres : des gitans avec qui ils ont au moins en commun le rejet par les gens dit « normaux », des particuliers bien singuliers d’une autre boucle.

Jeu de pistes et de faux semblants. Frissons garantis.

Les photos en noir & blanc dérangent toujours de la même manière. Et la fille de la couverture, on la croisera, on comprendra alors mieux.

Il y aura aussi des interrogations sur Jacob qui lui a une famille, une vie, a connu autres choses. Doit-il rentrer chez lui ? A quel moment ? Se reverront-ils ?

Les contes des particuliers ont un fond de vérité. Il le découvriront, cela les aidera t’ils ? Trouveront ils la vérité cachée dedans ?

Publicités
Cet article, publié dans Livre, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s