Manga Time : Bienvenue chez Protect Tome 1

Manga - Bienvenue chez Protect

Résumé :

Pour son apprentissage professionnel, la jeune Nanami doit réaliser un stage en entreprise. C’est au sein de la société Protect qu’elle va avoir la chance de pouvoir s’immerger dans le monde du travail… Cette boîte de consulting en médias numériques est dirigée par un véritable génie de l’informatique : un certain Jingorô Yamada ! Consultant aussi extravagant que visionnaire, il va ouvrir la lycéenne à de nouveaux horizons… Et sa première mission sera de remettre sur les rails un mangaka dont la carrière est au point mort. Et si le numérique était la clé pour créer de nouveaux business models dans le monde de la culture et du droit d’auteur ?

Mon avis/mes impressions :
L’édition est soignée : papier agréable, pages couleurs, mêmes quelques pages glacées noires et blanches.
Le sujet est très intéressant et plein de pistes nous sont offertes.
Par contre, je trouve le graphisme affreux. Cela n’engage que moi.
Les interactions entre la jeune fille et le génie sont très intéressantes aussi.

La série fait 3 tomes. Et 2 tomes sont sortis.

Elle est complètement dans l’air du temps. On parle de l’avenir du manga, des éditeurs, de comment survivre. On parle d’auto entrepreuneriat, de pourquoi les choses vont mal, et de la possibilité du numérique.
On a un génie au comportement fou, avec une mémoire aussi géniale que terrifiante. Une jeune étudiante brillante et volontaire. Une secrétaire efficace.
Et dans ce 1er tome, on s’occupe d’un mangaka à la dérive.
Il faut s’adapter, internet a changé la donne, de nouveaux modèles économiques ? Il faut arriver à être rentable …
Bref, niveau sujet et piste, je ne peux que vous encourager à le lire.

Il montre par exemple aussi comment on numérise, un petit peu le processus.

Akata a pris un pari risqué et intéressant. Bravo à eux pour cette histoire très intéressante et d’actualité. Ce manga vaut donc surtout pour son sujet !

Réflexion générale en passant sur le numérique :

Il faut dire qu’ils donnent plus l’impression de vouloir faire péricliter le numérique, l’achever dans l’œuf.
Des prix pas franchement intéressant qui restent très élevés
Ceux qui commencent et arrêtent en cours de route cf Pika sur certaines séries.
Ceux qui ne le proposent même pas
Et aucun abonnement possible, alors que pour la BD il y a (pas toutes. Vous vous doutez que quand c’est sorti récemment …)
Un décalage énorme entre la sortie papier et numérique chez d’autres
Des pages couleurs qui ont disparu voire d’autres informations
Un énorme manque d’informations et de communication en général !!!
Oui, il y a aussi eu des sorties en avance en numérique, des sorties en même temps …
Mais disons qu’il y a encore beaucoup de travail !

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s