Cinéma Time : Nerve

 

Résumé :
Une lycéenne se retrouve plongée dans un dangereux jeu en ligne. Bientôt ses moindres faits et gestes sont observés et manipulés par une communauté…

Durée : 1h37

Mon avis/mes impressions :
Adapté du livre Addict de Jeanne Ryan. Une histoire sur un jeu malsain où la tension monte crescendo et qui vous fait réfléchir. Un film sous haute tension où on tremble avec eux, bien mené du début à la fin. Une superbe musique également. Le film bénéficie également d’une très belle réalisation dans l’air du temps et de bons acteurs.
Bref, une réussite !
Action ou vérité, avec que l’action, oserez-vous tenté l’aventure ?!

Déjà, regardez ces affiches de toutes beautés, non ?! Avec ce jeu de couleurs, à un moment j’ai pensé à Tron Legacy. Mais là, il n’y a pas de côté fantastique, de quoi nous faire encore plus peur ?!

La réalisation est diablement efficace. Quand on commence, on est dans la chambre de Vee, elle est en même temps seule et en même temps relié au monde. On voit toutes ses possibilités, les clics, les interactions. Aussi fascinant, merveilleux que dangereux, effrayant si on en fait une mauvaise utilisation.
D’ailleurs, quand elle s’inscrit au jeu, tout va si vite et on voit l’analyse des données en arrière plan. Comme s’ils savaient tout d’elle, et peuvent donc faire en fonction de cela, et piéger facilement, effrayant, non ?!

Les défis sont aussi jouissifs qu’idiots et dangereux. En prenant un peu de recul, on se rend vite compte combien c’est malsain. Pourtant l’hyper-connectivité peut aussi permettre des rapprochements inattendus, découvrir des gens, des choses auxquels on n’aurait pas eu accès.
On voit d’ailleurs plein de défis, là encore une réalisation intéressante et bien faite.

Syd est extravertie, ose, elle est déjà connectée à Nerve. Elle en parle à son amie, inscrit toi, connecte toi ! Vee est plus posée, réfléchie. D’ailleurs avoir de l’intelligence est aussi un atout dans ce jeu. Il peut permettre de trouver des sortes de solution, comme au magasin.
Vee à force de taquinerie et de rêves inaccessibles à cause de l’argent, de tu ne le feras pas, devant le jeu alors qu’elle allait s’inscrire comme voyeuse, elle s’inscrit comme joueuse.
La vidéo de présentation du jeu est effrayante, et attire en même temps. Elle ne savait pas toutes les règles tout de suite. Un peu comme quand j’écris ici, peut être et même si elle doit se filmer qu’elle a bien du mal à prendre conscience que cela peut vraiment être devant le monde entier. Son inscription est effrayante, la rapidité. Il y a aussi une grosse mise en garde. On ne peut s’empêcher de se demander qui est derrière tout cela.
Les voyeurs décident des défis, et une grosse règle vicieuse : vous gagnez des sous pour chaque défi, mais lors d’un abandon vous perdez tout, etc.

Elle va rencontrer Ian, un autre joueur, une alchimie formidable se produit entre eux. Peut-on lui faire confiance ? Et la petite Vee en pas longtemps a plein de followers (là aussi la réalisation est bien faite), son amie Syd en devient aussi verte de jalousie.
Il y a également un ensemble d’amis sympa qui gravitent autour d’elle, ainsi que sa maman.
Le jeu a-t-il des limites ? Peut-on mourir, se faire arrêter alors que ce n’est qu’un jeu ?!
C’est malsain, peut-on le faire cesser ?

La maman de Venus (Vee) est incarnée par la charmante Juliette Lewis, un plaisir de la retrouver.
Ian est incarné par Dave Franco, un des magiciens de Now You See Me/Insaisissables, un grand plaisir de le retrouver aussi.
Et enfin la charmante Vee est incarnée par Emma Roberts.

C’est vraiment un film à voir, avec une très belle réalisation, du suspens, des rebondissements, de l’action ! Et il fait réfléchir une fois qu’on voit certaines choses, prend du recul.

Je vous laisse le plaisir de découvrir tout le reste par vous-même 😉

PS : Il m’a bien semblé avoir lu le livre il y a quelques années, je ne m’étais pas encore lancé dans cette entreprise folle (le blog appelé affectueusement mini-blog :p), mais j’avais laissé un petit quelque chose sur livraddict, comment ne pas être marquée par une telle histoire ?
« Le 25 Décembre 2013 à 10:29
Il se lit vite, est effectivement assez addictif, il commence ça sent mauvais, il fini on a l’impression que des pages manques. Il a qqch de malsain et de grave, Vee se laisse entraîner comme n’importe qui pourrait l’être. Il pose des questions, pousse à réfléchir et met en avant tout ce qu’on peut laisser sur la toile, la téléréalité,les observateurs ne sont pas anodin non plus. Jusqu’où ?! »

 

Publicités
Cet article, publié dans Cinéma, Film, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Cinéma Time : Nerve

  1. tampopo24 dit :

    J’ajoute à ma longue liste de films à voir. Merci 😉

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s