Cinéma Time : Avant toi

affich_39942_1

Résumé:
Si elle est originale et artiste dans l’âme, Louisa, n’a aucune ambition particulière. Elle se contente d’enchaîner les boulots pour permettre à ses proches de joindre les deux bouts. Jeune et riche banquier, Will était un garçon plein d’audace et d’optimisme jusqu’à ce qu’il se retrouve paralysé, suite à un accident…

Fiche du film SB

Adapté du livre Avant toi de Jojo Moyes.

Mon avis/mes impressions:
Cette affiche est très belle, ils sont très beaux, tout a l’air bien et possible. On ne se douterait pas forcément de la situation.
Un film qui fait passer du rire aux larmes, intéressant et plein d’émotions. Deux êtres que tout oppose et qui se confrontent !

Ce que je me suis dit à la fin, c’est que certaines choses sont allées vite, n’était pas assez claire, et qu’il faudrait vraiment lire le livre pour éclaircir tout ça !
Et aussi, j’avais vraiment envie de savoir ce qu’elle allait faire, si vraiment tout avait changé et ce qui l’attendait !

Will, son accident arrive terriblement vite, et il est diablement ironique. Cet homme intrépide, a qui tout réussi, alors qu’il est prudent avec la pluie, se fait avoir comme ça :(. Par contre, les gens il va falloir arrêter de regarder ou être à son téléphone portable en marchant (et a fortiori en conduisant).
Il est joué par Sam Claflin. Will est un jeune homme très riche, très sportif, très beau, très intelligent, à qui tout réussit jusqu’à cette journée terrible où en quelques secondes son monde s’est écroulé.
Alors quand lui dit qu’elle ne fait rien de sa vie, qu’elle est ennuyante, c’est quand même un peu facile. Il a l’argent, les capacités et des gens autour de lui.
Will est devenu amer, cynique, et aimerait retrouver sa vie d’avant. Comment lui en vouloir ?! Une fois qu’on nous explique la situation dans sa globalité, tous les efforts qu’il a fait, je le comprends totalement. Etre en chaise roulante n’est déjà pas évident, mais là c’est encore pire !!! Comme lui en vouloir de prendre cette décision choc découverte par hasard par Louisa et expliquant quelque chose du contrat de travail.
Il est fort en analyse, et fort dans son travail, où si on pense quelques instants aux implications sur des vies humaines, cela met aussi mal à l’aise.
Louisa Clark, incarnée par Emilia Clarke (Daenerys Targaryen, la mère des dragons dans Game of Thrones) est fraîche, belle, instantanée, très différente de la norme. Sa forme d’intelligence est différente, elle vit la vie tranquillement, essaye de voir le bon côté, fait de grands sourires, a des tenues toutes plus extravagantes les unes que les autres, très naturelle, mais soit elle ne voulait rien voir soit elle ne voyait vraiment rien de la situation. Elle va remettre un peu de vie dans celle de Will, tout se passe très progressivement. Au départ, ils se parlent à peine.
Avant de travailler pour la famille de Will : les Traynor, elle travaille comme serveuse dans un café, toujours sans s’énerver, elle s’adapte aux clients, tout en ayant de la gentillesse, quand elle est licenciée, je me suis d’abord demandée si c’était par excès de gentillesse, mais non la raison est autre. Elle est proche de sa grande famille, vit avec ses parents, mais ils ont bien besoin de son salaire, alors elle va à la quête d’un nouveau travail, enchaîne sans grands succès (on nous l’explique juste à l’agence) et répond à cette drôle d’annonce sans avoir aucune qualification médicale, de soin, d’assistance. Juste sa bonne volonté, son envie de bien faire, d’apprendre et sa joie de vivre naturelle.
Les parents de Will étaient classes, élégants, se disputaient par moment. Mais pour ce qu’on en a vu des gens biens. Mais d’ailleurs s’il n’était d’une riche famille, comment auraient-ils fait pour payer de tels soins et une présence de tous les instants ?!
Il y a aussi le gentil kiné qui assure : Nathan, qu’on voit très souvent. Car c’est tout un processus, beaucoup de choses à faire.

Au moment, où ils se parlent vraiment, cela devient très intéressant et prenant.Elle se cultive, lit des livres pour comprendre, aider de son mieux, mais pas trop la partie médicale, qui a l’air de totalement la dépassé. Ils nous font aussi trembler, car par moment c’est de l’inconsidération, de la prise de risque, ça aurait pu mal tourné, mais pourtant c’est là que ça lui fait le plus de bien, qu’il se sent vivant. Ils leur faut bien s’extérioriser, quitte à être un peu plus sage après. Et pour lui, il y a tellement plus rien à perdre.
Il lui fait découvrir un film, et plein d’autres choses, comme elle organise des activités pour lui, ça lui permet également d’ouvrir ses horizons.
Il lui conseille de suivre sa voie, penser à elle, faire ce qui lui plaît, tracer sa propre route, prendre des risques, il fait de très belles choses pour elle tout en s’assurant qu’elle se bouge. C’est beau de voir comme il croit en elle, ils se sont si peu connus, alors que son petit-ami à elle, pas méchant, sportif, mais il ne pense pas vraiment à elle, ne la prend pas vraiment en compte et ne va absolument pas l’aider à déployer ses ailes.

Une belle histoire très forte en émotions, et de très beaux paysages pour ne rien gâcher. De belles scènes et des répliques croustillantes.

Attention, vous risquez d’être au bord des larmes, voire de fondre en larmes.

 

Publicités
Cet article, publié dans Cinéma, Film, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s