Cinéma Time : Le chasseur et le reine des glaces

187048

Fiche du film sur SB

Résumé:
Il y a fort longtemps, bien avant qu’elle ne tombe sous l’épée de Blanche Neige, la reine Ravenna avait dû assister, sans mot dire, à la trahison amoureuse qui avait contraint sa sœur Freya à quitter leur royaume, le cœur brisé. Celle que l’on appelait la jeune reine des glaces, à cause de son habilité à geler n’importe quel adversaire, s’employa alors à lever une armée de guerriers impitoyables, au fond d’un palais glacé.
Mais au sein même de ses rangs Eric et Sara allaient subir son impitoyable courroux pour avoir enfreint l’interdit : tomber amoureux.
Plus tard, à l’annonce de la défaite de sa sœur, Freya envoie ses guerriers récupérer le miroir dont elle est la seule à pouvoir catalyser les sombres facultés. Des tréfonds dorés de la psyché, elle réussit à ressusciter Ravenna. Les deux sœurs vont alors retourner leur puissance maléfique, décuplée par la rage, sur le royaume enchanté.
Leur armée s’avèrera désormais invincible…à moins que… les deux proscrits qui avaient jadis trahi la règle d’or, subissant l’exil et la séparation, ne parviennent à se retrouver… (Source : Allociné)

Mon avis/mes impressions :
C’était un film agréable à voir, avec de très beaux effets, mais bien trop classique, qui ne nous emporte pas.
Du très classique, avec des comportements extrémistes dûs aux pouvoirs. Une soif de conquête inlassable et la reine des glaces a interdit toute forme d’amour, car cela rend faible !

Les noms des reines ont une jolie consonance : Ravenna, Freya.
On découvre Freya avant ses pouvoirs, on a la joie de retrouver Merlin (Colin Morgan) brièvement. Elle va passer d’un extrême à un autre, et réveillée ses pouvoirs.
Elle qui vivait jusqu’alors avec sa soeur, Ravenna, décide de faire sa vie seule, et pour une reine il faut un palais, elle décide aussi de « sauver » les enfants du Royaume d’une bien curieuse façon. C’était un grand plaisir de retrouver Emily Blunt, la robe de toute beauté, et le bruit qu’elle fait en se déplaçant.
On découvre Eric, Sara et d’autres jeunes, ils sont déjà un peu hors du commun, sortent des rangs par leurs habilités, et ont une attirance au premier regard, ils se cherchent, se toisent, s’affrontent, avec le temps développent des sentiments de plus en plus fort.

L’esthétisme, les paysages, les pouvoirs, le bruitage sont exquis. On a aussi de bonnes touches d’humour. Pour le reste, c’est très classique, très extrême et je me suis retrouvée plusieurs fois dans ma tête à rire, et dire mais oui bien sûr. Comme toujours, les malentendus, la mauvaise information peut entraîner de ces choses.
Ravenna est toujours aussi détestable. Freya nous partage, elle est devenue très glaciale mais quelque part les considère quand même tous comme ses enfants.

Le miroir est bien fait aussi, il faut éviter de le regarder, sinon il vous donne de drôles d’envie. Et la quête est sympa et réunit un sacré groupe :p

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s