Cinéma Time : Jem et les Hologrammes

 

Résumé :
Alors qu’une jeune femme, perdue dans une toute petite ville, devient du jour au lendemain un phénomène mondial grâce à une vidéo virale; elle et ses trois sœurs commencent une aventure unique qui leur permet de découvrir que certains talents sont trop spéciaux pour être cachés. 

Fiche SB

L’anime dont c’est inspiré : générique

Pour (re)faire le point (Wikipédia)
ne pas lire tout de suite si au contraire on ne veut pas trop se mémorer

Mon avis/mes impressions :
Un film adolescent, très gentillet, qui vend du rêve, très bon enfant malgré tout. Les technologies, les réseaux sociaux dans l’ère du temps sont bien exploités, on a toujours la fameuse quête identitaire et aussi l’unité familiale.
Un bon divertissement pendant près 2 heures, où on se relâche, on s’ouvre, on croit et on rit. Oui, il peut y avoir un côté un peu kitch.
En même temps, on mène une « enquête » pour reconstruire Synergy et voir ce que ce que ce petit là  veut faire passer comme message, l’ultime message du père de Jerrica dite Jem.
Il y a des choses un peu bizarres voire faciles, mais on laisse glisser et on se détend.

Si vous vous replongez un peu dans l’univers de l’anime, vous relierez un peu les choses, à moins que vous ayez vraiment bonne mémoire !

Jerrica dite Jem (gemme) est une adolescente assez douce, timide mais un faible degré vu ce qu’elle fait ensuite et quand elle sort quelque chose ça c’est dit ^^’
Elle vit avec sa gentille tante, qui tient un magasin, la soeur de son père, et 3 autres filles : sa soeur Kimber, Aja et Shanna. Autant dire que cela peut être tumultueux les disputes de filles, mais elles sont aussi unies. Sa tante sait les calmer par une note de musique, tout le monde doit s’y mettre, et la tension retombe :p
On utilise le phénomène internet, Kimber poste une vidéo à l’insu de Jem, qui a la « chance » d’avoir un don : une très belle voix, ensuite c’est comme de la folie et tout s’enchaîne très vite.
On retrouve toujours les affaires, et le fait de dire toi oui, les autres non, juste toi qui signe, et pourtant c’est toutes ensemble qu’elles ont appris, peuvent s’épauler, se révéler.
On a des vidéos youtube aussi tout le long, des artistes en herbe, des gens criant leur amour pour Jem, voire même qu’elle les a sauvé, toujours étonnant !
Erica (Juliette Lewis) dirige fermement starlight et a des répliques qui piquent, pas très sympa avec les gens.
On a aussi un gars, Rio, qui doit surveiller les filles.

Quand elles arrivent à Los Angeles, miraculeusement l’invention de son défunt père se réveille et en plus il va falloir suivre le chemin, reconstituer le tout : Synergy, qu ajoute une touche très sympa au film.

Ne jamais avoir peur de l’inconnu.
Créer sa propre destinée.
Utiliser ton don pour inspirer les gens.

L’enseignement de son père.

Donc si vous êtes ouvert, voulez passé un bon moment, aimé la musique, laissez vous tenter :p

La fin rejoint quelque part l’anime, et ils risquent de nous faire une suite.

et pour tout le monde Soyez vous-même !
Be youself !

Publicités
Cet article, publié dans Cinéma, Film, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s