Lecture Time : Shirayuki Tome 13

shirayuki-13-kana_m

Fiche du manga sur MN

Mon avis/mes impressions :
Nous nous retrouvons avec Obi et Zen sur la couverture, d’ailleurs ils ont chacun leur importance, leur relation aussi.
C’est un merveilleux shojo qui a eu le droit à une merveilleuse adaptation en anime qui vous fera rêver (2 saisons pour le moment).
Il a un côté fantastique, la royauté, mais aussi le devoir, l’amour, l’amitié.
Dans ce tome, ils doivent faire face à une nouvelle épreuve.

Merci de lire la suite si vous êtes au moins au tome 12 lu ou si savoir certaines choses à l’avance ne vous posent pas de problèmes.
Je parle d’une situation, rien de très spoliant non plus, mais si vous n’êtes pas à jour, un peu quand même, après ça reste toujours compliqué (spoliant, pas spoliant). Mais je ne vous révèle jamais comme ça quelque chose de très important.

Cela m’a fait penser qu’une femme quand elle veut être libre, forte, indépendante, ce n’est pas évident. Le jeu en vaut-il la chandelle ? C’est un peu à chacun de juger, de faire ses choix et ensuite de les assumer.
Shirayuki est confrontée à une situation que beaucoup de gens ont connu dans leur vie, elle est mutée, son travail l’appelle ailleurs, mais son homme ne peut pas la suivre. Oui, elle fait un travail, elle évolue, non elle n’a pas juste voulu rester une femme au foyer.
Le plus dur est qu’elle ne pourra plus le voir tous les jours, ni les amis qu’elle s’est faite, puis elle va être confrontée à un nouvel environnement. Une expérience aussi riche que déstabilisante, où on recommence tout, on change de maison et tant d’autres choses. Ils ne connaissent pas internet non plus, pas de téléphone, mais les lettres et les visites restent possibles.
Au moins, elle n’est pas totalement seule, Ryu l’accompagne. Elle voit sa jolie chambre, son nouveau lieu de travail, plein de gens nouveaux devant qui il va falloir faire ses preuves, être acceptée.
Alors oui, faire ses adieux, ce n’est qu’un au revoir ce n’est pas facile, et elle craque quand elle pense aux réelles implications puis elle se reprend, elle se sait bien entourée, son travail lui plaît, il est intéressant et on a vraiment besoin d’elle ailleurs.

Obi, libre et indépendant, cernant bien les gens. Avec son petit caractère. Pour lui aussi, tout ça c’est nouveau, avoir des gens à qui il s’est attaché.

On finit le tome avec un oneshot à part touchant, une jeune fille tombée malade on ne sait comment mais qui le reste :s, de l’eau qui manque, des médicaments hors de prix. Un petit bout d’homme qui veut vraiment qu’elle guérisse.

Tome 14, on nous dit bientôt, mais alors quand reste un mystère.
De plus, au Japon, ils ont au 15ème tome et la série est toujours en cours.

 

Publicités
Cet article, publié dans Manga, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s