Lecture Time : Say I love you tome 9

say-i-love-you-9-pika_m

Disponible en numérique, sauf ce tome là.
En fait, j’ai demandé à Pika, qui n’a pas toujours très envie de répondre, mais j’ai quand même réussi à obtenir une réponse : « Nous rencontrons actuellement un retard important au niveau de la validation de plusieurs ebooks auprès de notre ayant droits japonais. »
Evidemment, ça ne va pas aider à faire accepter le numérique

Fiche manga MN

Notre coupe phare : Yamato et Mei se tiennent légèrement à l’écart l’un de l’autre, bras croisés. Il faut dire que ces 2 là ont contribué à créer une certaine distance.

Mon avis/mes impressions :
Un tome où je me suis énervée qu’on puisse suivre un règlement stupidement et où finalement j’ai pris beaucoup de plaisir et d’intérêt à en découvrir plus sur Daichi, la passion qu’il met dans son métier, pourquoi il refuse certains clients et son amour pour Suzu, attention vous aurez peut être besoin de mouchoirs.

J’étais tellement énervée contre Megumi qui le veut son rendez-vous amoureux et de le qualifier d’amoureux. Mei qui dit oui plus par politesse, pour ne pas faire sa jalouse, Yamato qui après hésitation dit oui, qu’il a fallu que je texote une amie (qui bien sûr connaît, aime et lit, quand même), et en plus je fais un lapsus entre Mei et Megumi dans ma première phrase loool. Donc bon.
Heureusement ce fiasco se finit vite, on voit bien que ça ne sert à rien, que c’était d’une stupidité sans nom, les choses rentrent dans l’ordre. Une de ses amies pense à elle et tente de l’aider en l’invitant au cinéma pour lui faire oublier, mais on la demande au boulot, et à moins d’avoir une raison valable on ne peut pas dire non si facilement, Mei reste au lit 12 heures pour ne pas trop y penser, c’est sa maman qui va lui dire que ça suffit ! Mais bon, faut pas s’étonner non plus quand on crée ce genre de situation. D’ailleurs, il faut vraiment que Megumi réfléchisse sur elle-même, sa manière de répondre, sinon un jour il risque vraiment de lui arriver quelque chose.
Si bien, que ça faisait du bien de changer d’histoire, et c’était si prenant, intéressant. Une belle histoire d’amour, c’est fou comme on peut se rencontrer, d’ailleurs c’est toujours sympa et intéressant d’écouter l’histoire de la rencontre des gens. Daichi, encore étudiant, se battant pour avoir son diplôme de coiffeur, et découvrir Suzu. Et aujourd’hui, Daichi qui a son propre salon de coiffure, n’accepte pas de coiffer n’importe qui et Kyoko qui travaille pour lui, seulement suite à un traumatisme même si Kyôko rentre dans ses critères, il n’accepte pas de la coiffer. Une belle histoire touchante à suivre et intéressante.

Tome 10 prévu pour le 02 mars 2016.
Vivement ! Et là Mei et Yamato sont à nouveau à l’honneur sur la couverture mais bien plus proche, et l’auteur nous a fait une promesse, puis revenue un peu dessus loool.

Le mot de la fin : Enfin j’ai pu le lire ! Heureusement que cet absurde rendez vous ne s’est pas éternisé !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s