Cinema Time : Miss Meadows

affich_30609_1

Résumé:
Enseignante en école élémentaire au comportement irréprochable, portant des robes à fleurs datant du siècle dernier, Miss Meadows est une femme bien sous tout rapport. Mais bien entendu, l’habit ne fait pas le moine. Une fois la cloche sonnée, les enfants remit à leurs parents, le personnage incarné par Katie Holmes se mue en un gardien ne lésinant pas sur la gâchette pour faire régner l’ordre dans sa ville.

Mon avis/Mes impressions :
Un film qui a des airs bizarres, intrigue, et l’occasion de retrouver Katie Holmes. Elle a se façon de faire les choses, suit sa philosophie. L’air de rien, il y a de quoi s’interroger, se questionner. Bref, si vous êtes prêt à sortir des sentiers battus, l’expérience vaut le détour.

L’image nous montre Katie Holmes, miss Meadows, et elle insiste sur le miss, avec sa petite robe à fleurs, car oui on a le droit de choisir comment on veut s’habiller, et comme on dit l’habit ne fait pas le moine.
Ainsi, dans son petit sac, elle a un petit revolver, dont elle n’hésitera pas à se servir pour rétablir la justice.
Elle est enseignante, elle aime ses petits, elle a des bonnes manières auxquelles elle tient, et beaucoup de classe.
Il est difficile de lui jeter la pierre, mais on peut aussi voir les graves défauts du système, car que lui serait il arrivé si elle ne s’était pas défendu certaines fois ? De plus, elle leur laisse une chance.
Sa conception de la justice, ses réponses, ses répliques valent le coup, et oui il y a clairement des questions à se poser. Quand on voit un système qui faute de places relâchent des gens dans la nature qui n’ont pas compris la leçon, que les garder en prison coûte énormément aux contribuables.
Et l’air de rien, elle va suivre sa petite vie, comme toute personne, comme la plupart des femmes. Elle va entre autre rencontrer un policier, elle l’intrigue, le charme, elle répond du tac au tac. Va t’il comprendre qu’elle est la justicière ? Va t’il avoir entre eux plus, une histoire d’amour ?
Et qu’est ce qui l’a fait devenir ainsi ? Y a t’il quelque chose de cacher dans son passé ?

Un exemple d’une répartie, à un moment on lui fait le coup classique de tu vas rester vieille fille. Ce sur quoi, elle répond non impossible, puis elle argumente c’est un oxymore, une fois que je serai vieille, je ne serai plus une fille.

Publicités
Cet article, publié dans Film, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s