Cinema Time : Crimson Peak

Fiche SB

Histoire

À la suite d’une tragédie familiale, une romancière en herbe est déchirée entre l’amour qu’elle porte à son ami d’enfance et son attirance pour un mystérieux inconnu. Alors qu’elle tente d’échapper aux fantômes de son passé, elle s’aventure dans une sombre demeure étrangement humaine, qui respire, saigne et se souvient. (Source : Allociné)

—————————–

Avis :

Un film prenant, angoissant, magistral, superbement joués. Élégance, classe, mystère sont au rendez vous. Une très belle découverte que je recommande très chaudement sauf aux âmes trop sensibles, il y a des scènes plus dures et la représentation des fantômes est cauchemardesque.

Edith est jouée par Mia WASIKOWSKA, c’est une jeune femme bien née, mais forte et indépendante, belle, gentille, qui réfléchit par elle même, n’aime pas les frivolités, veut écrire et s’y emploie, donne de belles réponses savoureuses. Ses tenues colorées, l’amour de son père, ses cheveux blonds respirent la joie de vivre, la bonne humeur, et on la ressent avec  elle. Un endroit sombre est déjà un peu éclairé par sa présence.
De son passé, elle a acquis une étrange capacité, et l’avertissement « Prends garde à Crimson Peak ».

Son père, un homme gentil et intelligent, qui cherche la vérité. Il ferait tout pour son unique fille.

Son ami d’enfance joué par Charlie HUNNAM, revient enfin, il y a une complicité entre eux. Aurait il voulu être plus que son ami d’enfance ?! Lui non plus ne la laissera pas tombé. Il est éclipsé par l’élégant, distingué, mystérieux Sir Thomas Sharpe joué par Tom HIDDLESTON (Loki dans Thor), il a l’intelligence de s’intéresser au roman d’Edith, d’arriver à lui parler, de nous offrir de merveilleux échanges et de très belles scènes, avec lui on est partagé, on sent bien qu’elle est différente pour lui.

Et son énigmatique soeur Lady Lucille Sharpe jouée par Jessica CHASTAIN, qui joue bien au piano, mais toujours toute noire, et par des détails nous met rapidement mal à l’aise.

Je vous laisse découvrir le reste, mais si vous n’avez pas peur laissez vous tenter, envoûter mais n’oubliez pas « Méfiez vous de Crimson Peak ».

Un film totalement de circonstance avec la période, non ?!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s