Cinéma Time : La femme au tableau

Coup de coeur ❤ ❤ ❤

Résumé :

Lorsqu’il fait la connaissance de Maria Altmann, un jeune avocat de Los Angeles est loin de se douter de ce qui l’attend… Cette septuagénaire excentrique lui confie une mission des plus sidérantes : l’aider à récupérer l’un des plus célèbres tableaux de Gustav Klimt, exposé dans le plus grand musée d’Autriche, dont elle assure que celui-ci appartenait à sa famille ! D’abord sceptique, le jeune avocat se laisse convaincre par cette attachante vieille dame tandis que celle-ci lui raconte sa jeunesse tourmentée, l’invasion nazi, la spoliation des tableaux de sa famille, jusqu’à sa fuite aux Etats-Unis. Mais l’Autriche n’entend évidemment pas rendre la « Joconde autrichienne » à sa propriétaire légitime… Faute de recours, ils décident d’intenter un procès au gouvernement autrichien pour faire valoir leur droit et prendre une revanche sur l’Histoire.

Avec Helen Mirren et Ryan Reynolds
et plus si affinités

Petit mot pour dire que les 2 films cités : Discours d’un roi et Majordome valent eux aussi la peine qu’on les voit.
Ensuite, ce film est appelé la femme au tableau ou la dame en or, quand on voit le tableau de Gustav Klimt on comprend aisément le titre
Et c’est inspiré d’une histoire vraie !

On est également confronté à la période trouble, horrible mais très intéressante de la 2nde guerre mondiale, on y retourne à travers les yeux de Maria qui grandit.
On rencontre plein de gens, on voit que les enjeux ce n’est pas rien, et on voyage. On va avoir un côté très classique et compréhensible un coup c’est elle qui ne veut plus, un coup c’est lui, il faut bien comprendre que remuer le passé est douloureux et qu’au départ pour elle retournait sur les lieux où elle a subit tout ça est affreux même si c’est une part d’elle même et qu’elle y a aussi vécu de belles choses, un mal nécessaire ? Et aussi qu’on parle d’années, ce jeune avocat va lui même contre toute attente et par son histoire à lui s’embringuer à fond dans cette histoire, mais cela à un prix et pas des moindres non plus !
Maria est une femme très classe, élégante, avec une belle répartie, intelligente et fidèle (sur un évènement qui se passe, qqch qu’on lui propose bravo), ensuite il faut aussi bien comprendre qu’elle se bat pour ses droits, pour faire reconnaître son histoire, la spoliation dont a été victime sa famille, là où tout le monde voit l’oeuvre majeur d’un peintre : Gustav Klimt, qui vaut des millions allez savoir pourquoi c’est très obscur le monde de l’art, mais au moins ça ressemble à qqch contrairement à l’art abstrait d’aujourd’hui (ce qui n’engage que moi), Maria elle voit sa tante, Adèle, une personne qu’elle a aimé, voire admiré, qui était bonne avec elle.

En bref, un très beau film très prenant, très percutant, très intéressant. Maria, une femme intelligente, classe, élégante voulant juste faire reconnaître au fond l’injustice subit par sa famille. Et les tribunaux toujours aussi lents, ne facilitant guère les choses.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s